Jean-François Clervoy : "On devient un extra-terrestre quand on est dans l'espace"

  • A
  • A
Partagez sur :

Après 340 jours dans l'ISS, les astronautes Scott Kelly et Mikhaïl Kornienko vont devoir se réhabituer petit à petit à la vie terrestre. Une expérience vécue par le Français Jean-François Clervoy.

INTERVIEW

Restés à bord de la Station Spatiale Internationale pendant près d'un an, les astronautes Scott Kelly et Mikhaïl Kornienko ont atterri sans encombre, mercredi matin au Kazakhstan. Entourés de leurs proches et assis dans des capsules, les astronautes ont semblé éprouvés par leur long voyage. Ils mettront plusieurs jours avant de pouvoir se tenir debout. Sur Europe 1, Jean-François Clervoy, spationaute à l’Agence spatiale européenne et président de Novespace, est revenu sur ce phénomène qu'il a lui-même vécu.

Oublier son corps. "On perd la sensation de poids quand on est dans l'espace, on arrive même à oublier qu'on a un corps". Le spationaute a lui-même séjourné à trois reprises dans l'espace. "Je me souviens pendant l'atterrissage de mon premier vol, je tenais un petit caméscope pour filmer par le pare-brise. J'étais essoufflé au bout de 10 secondes, rien qu'à lever le bras", s'est-il rappelé. 

Des recherches médicales. Là-haut, dans l'ISS, les astronautes ont pu effectuer de nombreuses recherches, et pas uniquement dans le domaine spatial. "L'apesanteur peut révéler des phénomènes qui sont masqués lorsqu'on est sur Terre", a souligné Jean-François Clervoy. Des études médicales peuvent notamment y être menées, avec des résultats pour le moins intéressants. "Sur des corps sains d'astronautes, on observe des phénomènes qui seraient pathologiques sur des personnes au sol : l'ostéoporose, la perte de densité osseuse, la perte de tonicité cardiaque, la perte d'immunité...", énumère le spationaute français.

A peine arrivé dans l'espace, le corps humain subit tout un tas de transformations. Un astronaute sur quatre est ainsi atteint de nausée et vomit. "Mais au bout de quelques jours, on se sent bien, pour travailler, pour réfléchir, dormir, manger... Alors que le système digestif, urinaire, cardio-vasculaire, musculaire, osseux, l'oreille interne, la vision, l'odorat et le goût changent. On devient un extraterrestre quand on est dans l'espace !"