Et si l'on trouvait l'ADN de Léonard de Vinci dans ses peintures ?

  • A
  • A
Et si l'on trouvait l'ADN de Léonard de Vinci dans ses peintures ?
@ LOUISA GOULIAMAKI / AFP
Partagez sur :

Des chercheurs veulent obtenir des informations sur le mode de vie du génie en séquençant son ADN, qui pourrait être retrouvé dans ses peintures.

Les derniers mystères de Léonard de Vinci seront-ils bientôt découverts ? C'est ce qu'espère un groupe de scientifiques internationaux, bien décidé à séquencer le génome du génie. Mais où trouver son ADN alors qu'il est mort il y a 497 ans ? Peut-être dans ses tableaux...

Des cellules épidermiques dans la peinture. Car Leonard de Vinci peignait souvent avec ses doigts. Une aubaine pour les chercheurs, qui pensent pouvoir extraire des cellules de son épiderme dans les couches de peinture. Ils pourraient ainsi étudier son apparence physique, sa santé, ses habitudes de vie ou son alimentation, indique le site Futura Sciences. Ce "Leonardo Project" pourrait bien être concluant, car la technique de récupération d'ADN de personnes qui ont touché des objets s'est considérablement améliorée. "Je pense aussi qu’il y a une possibilité de matériel biologique à l’intérieur de peintures… Le défi serait effectivement d’obtenir ce matériel sans endommager l’œuvre d’art", indique la généticienne Rhonda Roby.

Établir un arbre généalogique. Mais ces travaux ne s'arrêteraient pas là. S'il était découvert, l'ADN de l'inventeur pourrait authentifier les restes enterrés dans la chapelle du château d’Amboise. Son arbre généalogique pourrait même être établi. Les conclusions du "Leonardo Project" devraient voir le jour en 2019, pour le 500e anniversaire de la mort de Léonard de Vinci.