C'est un refroidissement climatique qui a entraîné la disparition des Vikings du Groenland

  • A
  • A
C'est un refroidissement climatique qui a entraîné la disparition des Vikings du Groenland
Les Vikings s'étaient installés au Groenland au 10e siècle avant d'en partir trois siècles après à cause d'une chute des températures, selon des carottages effectués récemment. Image d'illustration. @ JAN KAARE NESS / NTB SCANPIX / AFP
Partagez sur :

Selon de récentes fouilles archéologiques, les Vikings s'étaient bien adaptés à leur nouvel environnement avant d'être chassés par une chute des températures.

C'est au 10e siècle que les Vikings avaient abordé le Groenland pur s'y installer définitivement. Mais trois siècles plus tard, ils en disparaissaient. De récentes fouilles archéologiques, dont le compte-rendu a été publié dans la revue Science, viennent éclairer les raisons de cet échec, a rapporté récemment Sciences et Avenir. Le changement climatique et des raison économiques seraient en cause.

Chute des températures. Pauvreté des sols ? Hostilités des Inuits qui débarquent sur l'île au 13e siècle ? Incapacité de s'adapter à un nouvel environnement ? Jusque là, les thèses étaient multiples pour expliquer la disparition des Vikings du Groenland. Mais selon des recherches menées par les archéologues de l'Organisation bioculturelle de l'Atlantique nord, l'explication est plutôt à trouver dans un refroidissement momentané de la deuxième plus grande île du monde. Des carottages ont en effet démontré que, de 1343 à 1362, les températures ont chuté.

Moins de pêche, moins de pâturages. "Les glaces avançant, la pêche est devenue plus risquée avec des phoques et des morses qu’il fallait aller pêcher chaque fois plus loin en haute mer", explique ainsi Jette Arnebord, un des responsables des recherches. De plus, les glaces ont aussi davantage recouvert les terres, amoindrissant du même coup la surface disponible pour l'agriculture. 

Quand l'Europe ne veut plus de l'ivoire des Vikings. Des raisons économiques expliquent aussi le déclin, puis la fin de la civilisation viking au Groenland qui était répartie sur deux colonies. Depuis leur arrivée sur cette terre a priori hostile, ils avaient développé un mode de survie basé sur la pêche. Pour se nourrir bien sûr (les archéologues ont démontré que 80% de leur alimentation provenait de la mer) mais aussi pour obtenir de l'ivoire de morse qu'ils revendaient en Europe en échange de céréales. Or, à partir de 1400, le vieux continent fait venir désormais son ivoire d'Afrique, voir de Russie, délaissant celui que le Groenland lui vendait. La clef de voûte de l'économie viking s'effondre alors, les laissant avec trop peu de ressources pour survivre. Par conséquent, ils ont délaissé peu à peu leur grande île pour retourner en Islande ou en Europe.