Casper, la pieuvre fantôme, menacée par les téléphones portables

  • A
  • A
Casper, la pieuvre fantôme, menacée par les téléphones portables
Cette petite pieuvre, a été découverte le 27 février par l'Agence nationale américaine des océans et de l'atmosphère, au large de l'île hawaïenne de Necker.@ AFP
Partagez sur :

La pieuvre baptisée Casper en raison de sa peau translucide pourrait être menacée, affirme une étude publiée lundi dans la revue Cell Biology.

Les téléphones portables et les ordinateurs menacent Casper. Cette pieuvre baptisée du nom du petit fantôme, du fait de sa peau translucide et de sa manière de se déplacer, découverte fin février, pourrait être mise en danger. C'est ce que rapporte une étude publiée lundi dans la revue scientifique Cell Biology, réalisée par les chercheurs du Center for Marine Environmental Sciences de l'université de Brême, en Allemagne.

Un métal convoité. Car ces pieuvres sont connues pour nicher leurs œufs dans des éponges de mer, elles-mêmes attachées à des roches situées à plus de 4.000 mètres de profondeur, appelées nodules polymétalliques. Or ces roches sont particulièrement recherchées aujourd'hui pour le métal qu'elles contiennent. Ce métal est notamment utilisé dans la fabrication des téléphones portables et des ordinateurs. Il est particulièrement convoité. 

Leur habitat en danger. Les chercheurs ont mené des observations en eau profonde près d'Hawaii durant cinq ans pour mesurer l'impact de l'extraction de ce métal sur les pieuvres vivant dans ces eaux. Pour les auteurs de l'étude, extraire ce métal qui maintient les éponges en eau profonde aurait pour conséquence de faire disparaître un habitat essentiel pour la reproduction de ces pieuvres.