Xavier Duportet :"La médecine de demain sera préventive"

  • A
  • A
Partagez sur :

Xavier Duportet est un jeune ingénieur-chercheur reconnu. Il évoque les médicaments du futur sur "Europe1".

INTERVIEW

Il n'a que 28 ans. Mais il est déjà PDG d’Eligo Bioscience. Bardé de diplômes, Xavier Duportet a été élu innovateur de l'année par la revue du MIT (Université du Massachusetts). "Pourquoi attendre alors que l'on peut déjà faire des choses ?", a-t-il lancé lundi sur Europe 1. Toujours un peu en avance, il se penche dès aujourd'hui sur les médicaments de demain, avec la résistance aux antibiotiques comme point de départ.

Entendu sur Europe 1
"La résistance aux antibiotiques, on en entend beaucoup parler, il faut s'y attaquer et ne pas attendre comme le réchauffement climatique. En 2050, l'organisation mondiale de la santé (OMS) prévoit chaque année 10 millions de morts causées par des infections résistantes aux antibiotiques : c'est plus que le cancer, plus que le Sida. Il faut faire quelque chose. On développe une nouvelle génération d'antibiotiques, extrêmement ciblés, des "éligobiotiques". Ils vont tuer uniquement les mauvaises bactéries, contrairement aux antibiotiques actuels qui sont un peu des armes de destruction massive."

Entendu sur Europe 1
"La médecine de demain sera préventive plutôt que curative. On ne soignera plus les symptômes mais les causes des maladies. A partir de ce moment là, on dépensera beaucoup moins d'argent et on pourra vivre beaucoup plus longtemps."

Entendu sur Europe 1
"Avec mon équipe, nous avons monté une association, Hello Tomorrow, pour promouvoir et aider les jeunes, pas seulement à France mais dans le monde entier, à changer le monde avec la science et transformer des technologies innovantes en produits pour répondre aux grands enjeux du 21e siècle."