Trop d'écoliers délaissent le petit déjeuner

  • A
  • A
Trop d'écoliers délaissent le petit déjeuner
@ AFP
Partagez sur :

En moyenne, chaque jour, trois élèves par classe arrivent à l'école sans avoir mangé leur petit-déjeuner, selon une étude du Crédoc.

On n'arrête pas de dire que c'est le repas le plus important de la journée. Et pourtant, même chez les plus jeunes, le petit déjeuner est trop souvent zappé. A quelques jours de la rentrée, une étude du Centre de recherche pour l'étude et l'observation des conditions de vie (Credoc) montre en effet que le nombre d'élèves qui partent à l'école sans rien avaler le matin est en augmentation depuis cinq ans. De mai à juin 2015, l'enquête a été menée auprès de 540 enseignants du CP au CM2. Et la moitié d'entre eux ont observé ce phénomène dans leur classe.

Un chiffre en augmentation. 3,4 élèves par classe en moyenne arrivent à l’école le ventre vide de manière quasi-quotidienne. Un phénomène encore plus marqué en zone d'éducation prioritaire où 5,2 élèves par classe sautent ce repas du matin plusieurs fois par semaine. "Et le nombre d’enfants qui partent à l’école sans rien avaler le matin est en augmentation depuis cinq ans, tout d’abord en raison de la crise. Car les familles en difficulté rognent sur ce repas pour tenter de préserver les autres", analyse Pascale Hébel, directrice du Département Consommation du Crédoc, interrogée par 20 Minutes.

Des élèves moins concentrés. Mais rester à jeun toute la matinée n’est pas sans conséquences pour les écoliers : les enseignants interrogés par le Crédoc constatent que 82 % de ces enfants sont fatigués, 83 % d’entre eux sont moins concentrés et moins attentifs et 61 % participent moins en classe. Pour rappel, un bon petit déjeuner représente 20 à 25% des besoins caloriques et nutritionnels quotidiens.