Sida : les jeunes de plus en plus mal informés

  • A
  • A
Sida : les jeunes de plus en plus mal informés
20% des jeunes croient encore que le virus du sida peut se transmettre en embrassant quelqu'un.@ YASUYOSHI CHIBA / AFP
Partagez sur :

Seuls 16% des jeunes âgés entre 15 et 24 ans se disent très bien informés sur le VIH, selon un sondage.

Chaque année, pour le Sidaction, l'Ifop réalise un sondage sur la connaissance qu'ont les jeunes du Sida. Cette année, le titre de l'étude est clair : "Il est urgent de réagir !". En effet, les chiffres ont de quoi inquiéter. 16% des jeunes se disent "très bien informés". En 2016, 82% des jeunes âgés entre 15 et 24 ans se disent bien informés sur le virus, contre 89% en 2015. Il s'agit du chiffre le plus bas atteint depuis 2009. Au total, seuls 16% des jeunes interrogés considèrent être "très bien informés".

La pilule du lendemain n'empêche pas la transmission. Ce manque de connaissance s'observe notamment sur la question des modes de transmission. 17% pensent que la pilule du lendemain permet d'empêcher la transmission du VIH et 20% affirment que le virus du sida peut se transmettre via un simple baiser. Enfin, ils sont près de deux sur dix (22%) à penser qu'il existe un traitement pour guérir de la maladie.

Sentiment d'invincibilité. Conséquence directe de cette méconnaissance, le sentiment d'invincibilité qui se développe dans la jeunesse. Ainsi, 24% des sondés ont ainsi déclaré ne pas avoir peur du sida (contre 17% en 2015). Seulement 45% des jeunes ayant eu un rapport sexuel non protégé ont effectué un test de dépistage du VIH (contre 55% l'an passé).

11% des découvertes de séropositivité. "Pas étonnant donc, que le virus fasse autant de ravages chez les jeunes de 15-24 ans. En France, le nombre de découvertes de séropositivité au sein de cette tranche d'âge est estimé à 11%, un chiffre en augmentation de 24 % depuis 2007.