Où se faire opérer moins cher en France en 2017 ?

  • A
  • A
Où se faire opérer moins cher en France en 2017 ?
@ ASIF HASSAN / AFP
Partagez sur :

En 20117, il faudra s’attendre à une baisse des remboursements des complémentaires santé.

2017 sera décidément compliquée pour le portefeuille des ménages. Les mauvaises nouvelles s'accumulent pour l'an prochain : hausse de plus de 5% de la facture de gaz, flambée des tarifs bancaires, augmentation du prix des contrats d'assurance automobile. Et ce n'est pas fini. Il faut également s'attendre à une baisse des remboursements des complémentaires santé en 2017.

Un tiers des opérations dans les cliniques coûte plus cher que ce que rembourse la Sécurité sociale. A cette occasion, 60 millions de consommateurs s’est penchée sur les dépassements d’honoraires pratiqués dans les cliniques Françaises. Et la facture est salée. C’est bien simple : en France, un tiers des opérations dans les cliniques coûte plus cher que ce que rembourse la Sécurité sociale : 214 euros en moyenne, soit 30 % de plus qu’il y a quatre ans.

Pour un accouchement, par exemple, il faudra mettre jusqu’à 350 euros de votre poche, 500 pour une opération du ligament croisé du genou, 1.000 pour une prothèse de la hanche. Mais ces prix, ils varient énormément en fonction de la ville dans laquelle vous habitez. Dans les cliniques de Nantes, de Rennes, de Poitiers, par exemple,  les dépassements d’honoraires sont peu fréquents et peu élevés.

"Il faut privilégier les chirurgiens qui sont installés en secteur 1". En revanche, mieux vaut ne pas se faire opérer à Lyon, à Paris ou à Strasbourg, les villes les plus chères de France. Là-bas, le meilleur moyen pour réduire la facture, c’est de se renseigner au préalable, explique Sylvie Metzelard, rédactrice en chef de 60 millions de consommateurs : "Déjà, il faut privilégier les chirurgiens qui sont installés en secteur 1 : ils n’ont pas de dépassement d’honoraires. Ceux qui sont en secteur 2 y ont droit, mais certains ont adhéré au contrat d’accès aux soins et se sont engagé à pratiquer des dépassements modérés en échange de quoi l’assurance maladie leur rembourse une partie de leurs cotisations sociales".

Pour savoir dans quelle catégorie se trouve le chirurgien de votre clinique, il suffit d’aller sur le site de la sécurité sociale : amelie.fr.