Obésité : une technique opératoire révolutionnaire à Strasbourg

  • A
  • A
Partagez sur :

Une nouvelle technique de chirurgie pratiquée à l'institut hospitalo-universitaire de Strasbourg permet de réduire l'estomac sans incision et donc sans douleur.

REPORTAGE

C'est un espoir pour le traitement de l'obésité. A Strasbourg, quinze patients ont bénéficié d'une chirurgie alternative à la pose d'un anneau gastrique. Il s'agit de rapetisser l'estomac en le repliant sur lui-même par endoscopie. Notre journaliste a rencontré l'un des patients opérés.

36 kilos perdus en six mois. Il porte un pantalon tout neuf. En six mois, Jean-Claude a dû renouveler deux fois sa garde-robe. Il pesait 173 kilos et en a perdu 36. "Je commence à mieux respirer, à mieux marcher, parce qu'avec le poids, je ne pouvais presque plus marcher." Ses repas ne font plus que 125 à 150 grammes. "J'arrive à me contenter de peu" dit-il, maintenant que son estomac est plus petit.

Comme un accordéon. Ce patient remercie ses médecins, les docteurs Perretta et Vix de l'institut hospitalo-universitaire de Strasbourg qui qualifient leur technique de haute-couture dans l'estomac, le tout en passant par la bouche avec une mini-caméra. "On fait des points sur les parties antérieure, moyenne et postérieure de l'estomac. Lorsqu'on sert les points, les trois parties vont se froncer et vont réduire l'espace qui est à l'intérieur", comme un accordéon, explique l'un des chirurgiens. "On n'a pas d'incision, donc on n'a pas de douleur et pas non plus de cicatrice. Donc l'anatomie du patient est préservée", ajoute son confrère. La prochaine étape sera de former d'autres médecins dans cet institut afin de permettre la diffusion de cette technique dans d'autres hôpitaux.

Obesite-une-technique-operatoire-revolutionnaire-a-Strasbourg_reference