"Noyade sèche" : les signes qui doivent alerter

  • A
  • A
"Noyade sèche" : les signes qui doivent alerter
Un enfant joue près de la piscine de son jardin (Photo d'illustration)@ DANIEL JANIN / AFP
Partagez sur :

Aux Etats-Unis, un petit garçon de 4 ans est décédé d'une noyade sèche une semaine après s'être baigné. Un phénomène rare. 

"Soudainement, il s'est réveillé. Il a crié. Il a pris son dernier souffle et je n'ai plus su quoi faire." Ce témoignage poignant est celui de Francisco Delgado Jr., habitant du Texas et père du petit Frankie, enfant de 4 ans décédé samedi dernier d'une noyade sèche.  Ce type d'accident, qui représente seulement 2 % des noyades au total, ne touche quasiment que des enfants et peut survenir plusieurs jours après une baignade. 

Si Frankie présentait quelques symptômes inhabituels en sortant de l'eau, ses parents ne se sont pas inquiétés, comme ils l'ont confié au site d'information Eyewitness News. Europe1.fr fait le point sur ces signes qui doivent alerter.

Toux, fatigue et maux respiratoires. Sur le plan scientifique, la noyade sèche correspond à une insuffisance respiratoire due à une immersion dans un milieu liquide. En clair : si un enfant boit la tasse par accident, le liquide peut alors descendre le long des bronches puis arriver au niveau des poumons. Ces derniers vont alors réagir à la présence d'eau en créant encore plus de liquide. Dès lors, la victime sera en proie à une asphyxie souvent mortelle. 

La noyade sèche est pourtant précédée de symptômes particuliers. Toux, fatigue, irritabilité, vomissements et grande insuffisance respiratoire : tels sont les signes qui doivent alarmer. 

Selon le docteur Simon-Pierre Landry, chef des urgences à l'hôpital Laurentien de Sainte-Agathe au Québec, les enfants victimes d'une noyade sèche "deviennent malades très rapidement". Contacté par le site d'informations TVA Nouvelles, le spécialiste confie également que "l'enfant va vraiment chercher son air, c'est comme s'il faisait une crise d'asthme. "

Un phénomène plus fréquent chez les tout-petits. D'après les professionnels de la santé, la noyade sèche est plus fréquente chez les tout-petits. Pourquoi ? "Surtout à cause de leur petite masse corporelle" répond Simon-Pierre Landry. 

Pour ce dernier, les meilleures armes face à la menace de noyade sèche restent la prévention et l'attention. Par ailleurs, si un enfant présente l'un des symptômes de la noyade suite à une baignade, il est primordial de l'emmener le jour même aux urgences. 

Selon le New York Daily News, la vigilance d'un père du Colorado a d'ailleurs sauvé la vie de son fils la semaine dernière. Après avoir constaté que son garçon de 2 ans ne se sentait pas bien après une baignade, Garon Vega s'est en effet souvenu de l'histoire du petit Frankie, qu'il avait lue quelques jours auparavant. Les symptômes de son fils lui rappelant ceux décrits par l'article, il l'a alors amené à l'hôpital, où son enfant a été pris en charge et soigné.