Grippe : pourquoi le virus pourrait toucher plus de Français cet hiver

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

L'épidémie de grippe ne fait que commencer mais elle s'annonce déjà plus répandue, en raison des types de souches qui circulent.

Fièvre, courbatures, impossibilité de sortir du lit… Pas de doute : c'est la grippe, arrivée en Hexagone avec de nombreuses contaminations en Île-de-France et dans l'Ouest de la France. D'ici une à deux semaines, tout le pays sera concerné. L'an dernier, la souche du virus touchait plutôt les personnes âgées, mais cette année, personne ne sera épargné.

Souche H1N1. La différence majeure réside dans le fait que plusieurs virus circulent cette année. La souche qui concerne les personnes âgées est toujours là, donc il est vivement conseillé d'aller se faire vacciner. Les inquiétudes se portent davantage sur la souche H1N1, très présente en Île-de-France, qui touche les personnes de 30 à 50 ans. Le virus de type B, affectant les jeunes, est là aussi, donc les moins de 15 ans ne seront pas épargnés par la maladie.

Le vaccin plus efficace ? Il y a malgré tout une bonne nouvelle : "Si, comme en 2009, il se révélait que c'est le virus H1N1 qui circule de façon majoritaire, ce serait une assez bonne nouvelle car le vaccin serait beaucoup plus efficace que si c'était une souche H1N2" car le virus mute moins, explique Vincent Enouf, de l'Institut Pasteur. Et même si le vaccin est efficace trois semaines après la piqûre, il est encore temps de le faire : l'épidémie doit durer jusqu'en février.