Xavier Bertrand : "Je veux que le gouvernement renonce à ce nouvel impôt"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Le président de la région des Hauts de France dénonce la création d’une nouvelle taxe collectée sur les ménages et les entreprises au profit des Régions.

INTERVIEW

"C’est un coup de gueule, parce que j’en ai marre". Xavier Bertrand est furax et il le clame vendredi sur Europe 1. Le président de la région des Hauts de France a décidé de quitter l'Association des Régions de France (ARF) à cause de la création, fin juin, d’une nouvelle taxe collectée sur les ménages et les entreprise. Celle-ci pourrait rapporter 600 millions d’euros supplémentaires par an aux régions.

"La région des Hauts de France ne veut pas de ce nouvel impôt. Ce que je veux, c’est faire pression pour que le gouvernement renonce à ce nouvel impôt", explique-t-il à l'antenne. "Si l’ARF n’engage pas ce bras de fer, alors je le ferai moi-même. Voilà pourquoi je quitte l'Association des Régions de France."

"Mettre le sujet sur la table". Selon lui, ne pas créer de nouvel impôt faisait partie des engagements lors de la campagne des Régionales en 2015. "Tout le monde a fait des beaux et grands discours pendant les élections régionales pour dire 'les impôts c’est fini, c’est terminé, il n’y aura pas de nouveaux impôts'. Et au lendemain des élections, on se met d’accord discrètement pour accepter un nouvel impôt ! Moi je ne danse plus au bal des hypocrites", affirme Xavier Bertrand, qui souhaite avec son départ de l'ARF "mettre ce sujet sur la table pour que l’on se rende compte de ce qu’il est en train de se préparer pendant l’été".