Valls : "Tous les jours, des attentats sont déjoués"

  • A
  • A
Partagez sur :

Manuel Valls a rappelé, dimanche sur Europe 1, l’importance de la menace terroriste en France, chiffres à l’appui. 

INTERVIEW

Manuel Valls n’a pas minimisé la menace terroriste qui pèse encore et toujours sur la France. Au contraire. Invité du Grand rendez-vous Europe1/Les Echos/iTélé, le Premier ministre a rappelé, dimanche, que "la menace est maximale". Le chef du gouvernement a aussi donné des chiffres pour appuyer ses propos. "Il y aura de nouveaux attentats. Il y aura des victimes innocentes. A chaque fois que je prononce ces mots, parce que c’est aussi mon rôle, j’en mesure l’importance et la gravité", a-t-il déclaré, particulièrement alarmiste. 

"Tous les jours..." "Le courage, c’est de dire la vérité. La menace est maximale. Nous l’avons encore vu ces derniers jours", a déclaré le Premier ministre. "Tous les jours, les services de renseignement, la police, la gendarmerie, déjouent des attentats, traquent des terroristes. Nous sommes une cible, chacun l’a compris. Cette semaine, au moins deux attentats ont été déjoués", a-t-il rappelé, en référence à l'arrestation vendredi d'un commando de trois femmes à Boussy-Saint-Antoine

"15.000 personnes suivies". "Nous avons près de 700 djihadistes qui combattent en Irak et en Syrie. Parmi eux, 275 femmes et plusieurs dizaines de mineurs. 196 djihadistes ont trouvé la mort en Irak ou en Syrie", a-t-il énuméré. "Sur notre territoire, 1.350 personnes sont visées par des enquêtes, qui sont en prison, 293 le sont en lien directement avec des filières terroristes. On peut considérer qu’il y a 15.000 personnes qui sont suivies parce qu’elles sont dans un processus de radicalisation. C’est d’une ampleur majeure. C’est l’affaire d’une génération. Ceux qui disent le contraire mentent aux Français."