Valls prêt à trouver des compromis avec la droite parlementaire si Fillon gagne

  • A
  • A
Valls prêt à trouver des compromis avec la droite parlementaire si Fillon gagne
Manuel Valls se dit prêt à faire des compromis avec la droite parlementaire si Fillon remporte l'élection.@ ERIC FEFERBERG / AFP
Partagez sur :

Après avoir annoncé qu'il voterait pour Emmanuel Macron, Manuel Valls explique dans une interview publiée dans L'Obs demain qu'il est prêt à faire des compromis avec la droite parlementaire.

Manuel Valls, qui a annoncé mercredi son soutien à Emmanuel Macron pour l'élection présidentielle, estime qu'en cas de victoire de François Fillon "il faudrait aussi chercher à trouver des compromis avec la droite parlementaire", dans une interview à L'Obs à paraître jeudi.

Valls veut en finir avec les dogmes. "Il faut assumer la responsabilité d'aider le prochain président de l'arc républicain", affirme l'ancien Premier ministre socialiste. "En premier lieu, Emmanuel Macron, bien sûr, dès avant le premier tour. (...) Même si François Fillon sortait vainqueur de ce combat, il faudrait aussi chercher à trouver des compromis avec la droite parlementaire", poursuit-il.

"Sans se renier, sans gommer nos différences. Mais il faut en finir avec les dogmes. Ne plus s'enfermer dans des postures figées, politiciennes, repliées sur elles-mêmes", dit-il encore.

Un désaccord assumé avec Hamon. Manuel Valls appelle également les députés socialistes à "se déterminer" à l'issue des élections législatives "pour participer à une majorité parlementaire, républicaine, d'une manière ou d'une autre, sans exclusive, sans oukase." "Dans cette cacophonie, si nous parvenons à montrer, à l'étranger, une France rassemblée, déterminée à aller de l'avant, alors nous pourrons garder l'espoir", affirme-t-il.

Dans la même interview, Manuel Valls dit "assumer" son "désaccord" avec Benoît Hamon, tout comme "avec Martine Aubry ou Anne Hidalgo". "Quand certains de leurs amis ciblent Emmanuel Macron et le traitent d'hologramme de Fillon, je ne peux pas laisser faire", ajoute-t-il.