Terrorisme : Xavier Bertrand s’en prend à "l’imam Google "

  • A
  • A
Partagez sur :

Le député-maire Les Républicains de Saint-Quentin a appelé les acteurs d’Internet, et particulièrement les multinationales, à s’engager dans la lutter contre le terrorisme. 

Une semaine après les attentats de Paris, Xavier Bertrand a estimé sur Europe 1 que la lutte contre le terrorisme devait aussi se jouer sur le terrain virtuel. "Il y a l’imam Google. Un certain nombre de jeunes aujourd’hui, avant même d’aller dans les mosquées, c’est sur Internet qu’ils trouvent le moyen de se radicaliser", a affirmé le député-maire Les Républicains de Saint-Quentin, dans l’Aine.

"Que ces multinationales se sentent mobilisées". "Il est temps que ces multinationales, Twitter, Facebook, parce qu’il n’y a pas que Google, présentes sur notre territoire, archi-milliardaires, qui ne payent pas d’impôts, qu’ils se sentent aussi mobilisés", a insisté le candidat Les Républicains dans le grand Nord pour les régionales. "Quand vous voyez qu’il y a des groupes d’internautes, qu’on appelle Anonymous, qui pourtant sont attachés à la liberté et qui décident d’eux-mêmes de bloquer des comptes…  Qu’ils consacrent déjà 1% de leurs formidables bénéfices à se mobiliser", a-t-il conclu.

"Que l'on mette tous les moyens d'Hadopi". Xavier Bertrand a également appelé à se servir de la Haute autorité sur la protection des droits d’auteur sur Internet. "Que le gouvernement demande à Hadopi d’arrêter ses fonctions traditionnelles sur le téléchargement illégal, et que l’on mette tous les moyens d’Hadopi aujourd’hui pour traquer les sites et mettre hors d’état de nuire toux ceux qui se servent de Google, des réseaux sociaux, pour véhiculer le terrorisme", a réclamé l’ancien ministre du Travail. "On a la possibilité de le faire, je demande de le faire". 


Bertrand : "Ça sera eux ou nous alors il faut...par Europe1fr