Taubira assure son service après-vente chez Ruquier

  • A
  • A
Taubira assure son service après-vente chez Ruquier
@ AFP
Partagez sur :

L'ancienne ministre de la Justice ne s'est pas exprimée devant des caméras depuis son départ. Le rendez-vous est pris pour samedi soir, vers 23h, sur France 2.

Pour France 2, c'est un carton d'audience assuré. Et pour Christiane Taubira, c'est une exposition médiatique de taille. Après avoir accueilli Manuel Valls le 16 janvier dernier dans "On n'est pas couché", Laurent Ruquier tend cette fois le micro à l'ancienne ministre de la Justice. Et comme elle n'a pas dit un mot face caméras depuis sa démission mercredi 27 janvier, la parole de Christiane Taubira est très attendue. Ce sera ce samedi, sur France 2, à partir de 23 heures.

Une émission très suivie. Certes, la désormais ex-ministre est déjà revenue, le 2 février dans Le Monde, sur les raisons qui l'ont poussée à prendre sa décision. "J'espère que la déchéance de nationalité ne sera pas inscrite dans la Constitution", y déclarait-elle. Oui, elle publie un livre, "Murmures à la jeunesse", dans lequel elle explique son opposition au projet de l'exécutif, tout en épargnant François Hollande. Mais l'ex-Garde des sceaux va désormais s'adresser aux Français les yeux dans les yeux. On n'est pas couché, c'est, en moyenne, plus d'un million de téléspectateurs. Manuel Valls avait même été regardé par 2,7 millions de personnes.

2017, vraiment ? Christiane Taubira joue donc une carte importante. Et elle le sait. Déjà candidate à l'élection présidentielle de 2002, son nom est d'ores-et-déjà murmuré par certains pour 2017. "Je ne réponds pas à cette question parce qu'elle est nulle et non avenue", a-t-elle éludé devant les étudiants de la New York University, la semaine dernière. Mais "je participerai à la campagne", a-t-elle ajouté, énigmatique. Les récents sondages lui donneraient-ils des idées ?

"Taubira a été acclamée en sortant". Détestée par l'opposition, qui en a fait sa cible permanente depuis le début du quinquennat Hollande, Christiane Taubira est une femme clivante, même au sein de sa propre famille politique. Mais les Français ont très majoritairement approuvé sa décision de se retirer. Conséquence : son image s'est nettement améliorée. Selon le dernier baromètre YouGov pour le HuffPost et iTélé, elle gagne ainsi quatre points d'opinions favorables et en perd sept d'opinion négative. Son passage dans l'émission de Laurent Ruquier, toujours largement commentée, pourrait accélérer le processus.

Enregistrée le jeudi, l'émission semble s'être bien passée. "On a eu droit à des échanges de haut niveau et Taubira a été acclamée en sortant", confie une source proche de l'émission.