Tabac : la ministre de la Santé détaille la hausse graduelle du prix du paquet de cigarettes

  • A
  • A
Partagez sur :

Invitée de la matinale d'Europe 1, mercredi, Agnès Buzyn a précisé la manière dont le paquet de cigarettes va progressivement passer à 10 euros.

Pas de hausse brutale mais plusieurs paliers qui pourraient décourager les fumeurs. Sur Europe 1, mercredi, Agnès Buzyn a précisé le calendrier de la hausse du prix du tabac. Ce dernier devrait, en novembre 2020, coûter 10 euros contre une fourchette de 6,50 à 7 euros aujourd'hui. "Les arbitrages ont été rendus. Nous allons dès la fin de l’année harmoniser le prix des paquets de tabac, et notamment les plus faibles en augmentant en moyenne de 35 centimes d’ici la fin de l’année pour arriver à 7,10 euros", a-t-elle expliqué.

Hausse d'un euro en mars prochain. À peine l'harmonisation réalisée, le paquet passera à 8 euros en mars 2018 : "Il y aura une hausse d’un euro en mars prochain, et ensuite des hausses de 50 centimes d’euro en avril et en novembre 2019 et de 50 centimes d’euro en avril 2020 et 40 centimes en novembre 2020.

"Perspective de l'arrêt". Pour justifier cette hausse graduelle plutôt que brutale, la ministre a expliqué vouloir se mettre à la place des fumeurs. "C’est une hausse en trois ans, ce qui était mon souhait. Ça permet aux gens de se préparer et de trouver les moyens d’arrêter de fumer. C’est un calendrier qui permet à chacun de se mettre dans la perspective de l’arrêt", a-t-elle fait valoir sur Europe 1.