Sondage : Hollande en hausse, Macron en tête du classement des personnalités politiques

  • A
  • A
Sondage : Hollande en hausse, Macron en tête du classement des personnalités politiques
@ AFP / Montage Europe 1
Partagez sur :

Avec 25% d'opinions positives, le chef de l'Etat retrouve son niveau de décembre 2015.

La cote de confiance de François Hollande continue de progresser (+3 points), un mois après sa décision de ne pas briguer un second mandat. Quant à Emmanuel Macron, il se hisse en tête du classement des personnalités politiques, selon un sondage Harris Interactive diffusé vendredi.

François Hollande progresse auprès des proches du PS. Avec 25% d'opinions positives, le chef de l'Etat retrouve son niveau de décembre 2015, au lendemain des attentats de Paris et Saint-Denis, mais 74% (-4) des personnes interrogées continuent de ne pas lui faire confiance, selon cette enquête. François Hollande progresse notamment auprès des proches du PS (73%, +16) et du Front national (+4).

Pour sa première apparition dans ce baromètre depuis son arrivée à Matignon, Bernard Cazeneuve obtient la confiance de 40% des Français, contre 59% d'un avis contraire. 44% des personnes interrogées lui faisaient confiance en novembre en tant que ministre de l'Intérieur. Jean-Yves Le Drian (Défense) est le ministre auquel les Français font le plus confiance (47%, -2) devant Jean-Marc Ayrault (Affaires étrangères) en légère hausse (29%, +2) et Ségolène Royal (Environnement) en baisse (29%, -6).

François Fillon en baisse. Avec 41% (+2) d'opinions positives, Emmanuel Macron profite du recul d'Alain Juppé (37%, -6) pour prendre la tête du classement des personnalités auxquelles les Français font le plus confiance. François Fillon, qui avait gagné neuf points fin novembre dans l'euphorie de sa victoire à la primaire, en perd huit et retrouve son niveau du mois d'août à 31%.

François Bayrou gagne un point à 31%, Jean-Luc Mélenchon un à 26%, Marine Le Pen en perd deux à 22%. Benoît Hamon, en hausse (+4), est au coude à coude avec Arnaud Montebourg (-1) à 24% et Manuel Valls, qui fait son entrée avec 23% d'opinions positives.