Sanctions russes : Claude Bartolone annule une visite à Moscou

  • A
  • A
Sanctions russes : Claude Bartolone annule une visite à Moscou
@ CHARLES PLATIAU / POOL / AFP
Partagez sur :

Le président de l'Assemblée nationale dénonce l'interdiction faite à Bruno Le Roux, le patron des députés socialistes, d'entrer sur le territoire russe.

Le président de l'Assemblée nationale, Claude Bartolone, a décidé d'annuler une visite de députés prévue le 18 juin à Moscou. Une décision qui fait suite au refus des autorités russes de laisser entrer Bruno Le Roux, patron des socialistes à l'Assemblée, selon une lettre adressée au président de la Douma et rendue publique lundi.

Une "liste noire". Les autorités russes ont récemment dressé une "liste noire" interdisant 89 personnalités européennes d'entrer sur leur territoire. Quatre Français y figurent, dont Daniel Cohn-Bendit et Bruno Le Roux.

"Les autorités de la Fédération de Russie ont confirmé l'interdiction faite au président du groupe socialiste (...) Bruno Le Roux d'entrer sur le territoire russe. Dans ces conditions, je ne vois d'autre option que d'annuler la participation française à la prochaine réunion de la Grande Commission France-Russie", a écrit Claude Bartolone à Serguei Narychkine, le président de la chambre basse du Parlement russe.

Claude Bartolone met ainsi à exécution une menace qu'il avait formulée lundi 1er juin sur Europe 1. Dénonçant un "délit de sale gueule", le président de l'Assemblée avait annoncé qu'il s'inscrirait dans la délégation qui devait se rendre à Moscou. "Si les Russes n'acceptent pas, il n'y aura pas de délégation", avait-il prévenu.

>> La lettre de Claude Bartolone au président de la Douma :