Rythmes scolaires : Martine Aubry fait la leçon à des parents réticents

  • A
  • A
Rythmes scolaires : Martine Aubry fait la leçon à des parents réticents
Martine Aubry, maire de Lille, a "grondé" des parents récalcitrants@ REUTERS
Partagez sur :

La maire de Lille est venue gronder des parents manifestant contre la réforme des rythmes scolaires à Lille, samedi.

Quand ce ne sont pas des maires qui cadenassent les grilles d’écoles, ce sont des parents qui prennent le relais du mécontentement contre les nouveaux rythmes scolaires. Samedi, à Lille, un groupe de parents d’élèves a bloqué l’entrée de l’école Samain-Trulin, selon France 3 Nord-Pas-de-Calais.



Martine Aubry, maire de la ville, s’est rendue sur place pour admonester ces parents frondeurs, dont certains avaient emmené leurs enfants à la manifestation. "Quand on est parents d’élèves, on ne demande pas à ses enfants d’avoir des pancartes pour ne pas respecter les lois de la République", a déclaré la maire en direction des parents, continuant : "Ou alors je ne parlerai pas de co-éducation avec les parents."

>> LIRE AUSSI – Antisèche pour parents largués sur les rythmes scolaires

Sous les cris et les slogans des enfants, Martine Aubry a regretté le comportement des parents-manifestants : "Voyez cette petite fille avec une pancarte. Mais franchement, c’est comme ça que vous élevez vos enfants ? En leur disant de ne pas appliquer les règles ?", s’est-elle désolée. Si les parents avaient abandonné leurs slogans pour venir discuter avec la maire de la ville, les élèves continuaient à crier : "Non à l’école le samedi. Le samedi, c’est en famille".

"On a le droit de s’exprimer, y’a rien de méchant", a répondu une mère à Martine Aubry, qui a proposé aux manifestants de discuter à l’écart dans une salle.

Début septembre, un sondage estimait que 60% des Français étaient opposés à la réforme des rythmes scolaires et au passage à la semaine de quatre jours et demi.