"Rien ne nous empêchera de prolonger l’état d’urgence" pour l'Euro 2016, annonce Le Foll

  • A
  • A
Partagez sur :

Le gouvernement pourrait envisager une possible prolongation de l'état d'urgence pour l'Euro 2016.

"Rien ne nous empêchera de prolonger l’état d’urgence", a annoncé Stéphane Le Foll, jeudi, dans la Matinale d'Europe 1. "La protection des Français reste notre priorité et la priorité du président. Le 20 mai, l’état d’urgence s’arrête. Il pourra être prolongé, il y aura une discussion à ce moment-là", a annoncé le ministre de l’Agriculture et porte-parole du gouvernement alors que se profilent l'Euro de football (du 10 juin au 10 juillet) et le Tour de France (du 2 au 24 juillet).

La sécurité des Français. "La décision sera prise au moment où elle devra être prise, c'est-à-dire fin mai", a-t-il ajouté. "L'état d'urgence ne peut pas être permanent mais il est là pour assurer toutes les conditions qui permettent la sécurité aux Français. Rien ne nous empêchera de mettre en place toutes les mesures pour protéger les Français", a martelé Stéphane Le Foll.

Maintenir l'Euro 2016. Quelques mois après les attentats de Paris et quelques jours après ceux de Bruxelles, et de l'arrestation de Reda Kriket, notamment, les questions de sécurité reviennent en force pour l'Euro, grand événement sportif et populaire. Et s'il n'était pas tout simplement annulé, comme l'imaginaient certains ? Mardi, François Hollande a clairement tranché : "Il n'a jamais été question de reporter, ni de supprimer l'Euro 2016". Quelques jours plus tôt, c'est Manuel Valls, dans Stade 2, qui l'a assuré : "L'Euro 2016 doit se tenir et va se tenir".

L'arrivée massive en France de supporters des vingt-quatre nations qualifiées au mois de juin inquiète les services de sécurité, et notamment les "fans-zones", ces espaces en ville où se regrouperont les spectateurs pendant les matches