Rentrée du FN : Jean-Marie Le Pen répond à Marion Maréchal-Le Pen

  • A
  • A
Rentrée du FN : Jean-Marie Le Pen répond à Marion Maréchal-Le Pen
@ AFP
Partagez sur :

Jean-Marie Le Pen compte se rendre à l'université d'été du Front national début septembre, n'en déplaise à sa petite-fille.

EXCLUSIF

Marion Maréchal-Le Pen n'est pas très enthousiaste à l'idée de voir son grand-père perturber la rentrée du Front national. "Vu l'ambiance, je pense que ce ne serait pas la meilleure des solutions" qu'il se rende à l'université d'été du parti à Marseille, le 5 septembre, a-t-elle lâché au micro d'Europe 1 mercredi matin.

"Je ne suis pas un paria". Son grand-père lui a répondu, un peu plus tard sur Europe 1. "C'est l'avis de Marion Maréchal, ça n'est pas déterminant pour moi", a cinglé Jean-Marie Le Pen. "Je suis président d'honneur du Front national et président du groupe des conseillers régionaux de Provence-Alpes-Côte d'Azur", a-t-il insisté pour justifier sa présence à Marseille. "Si j'ai envie d'aller aux universités d'été, ça me paraît assez naturel d'y aller. Je ne suis pas un paria". Sera-t-il donc à Marseille le 5 septembre ? "C'est probable", a-t-il répondu.

Exclu la semaine dernière du FN par le bureau exécutif du parti, Jean-Marie Le Pen n'a pas reçu la lettre lui notifiant officiellement son exclusion. "Pour l'instant non, parce qu'il faut la motiver. Ça ne doit pas être très facile, ça !", a-t-il ironisé. Il est "tout à fait probable" qu'il conteste cette décision en justice, a encore expliqué Jean-Marie Le Pen : "oui sûrement, compte tenu des conditions dans lesquelles a été prononcée cette 'sentence', et compte tenu de la composition du tribunal révolutionnaire".

>> Marion Maréchal-Le Pen sur Europe 1 mercredi :