Régionales : Valls va mettre la pression sur Aubry

  • A
  • A
Régionales : Valls va mettre la pression sur Aubry
@ FRANCOIS LO PRESTI / AFP
Partagez sur :

Le Premier ministre va demander à quelques élus et ministres d’appeler la maire de Lille à ses responsabilités.

Les régionales approchent, et dans la majorité on fait déjà les comptent. Et pour l'heure, ils ne sont pas bons. C’est particulièrement vrai en Nord-Pas-de-Calais-Picardie, une région historiquement de gauche, qui pourrait basculer dans le giron du Front national, à en croire les derniers sondages.

Opération "Martine au boulot". A Matignon, on a donc sonné la mobilisation générale. Une opération "Martine au boulot" est également en préparation. "Martine", c'est bien sûr Martine Aubry, sur qui Manuel Valls veut mettre la pression afin qu’elle s’engage plus activement dans la campagne de Pierre de Saintignon, le candidat qu'elle a adoubé.

Inquiets, des élus ont appelé Matignon. Devant la bérézina annoncée pour le Parti socialiste, et la possibilité que le FN l’emporte, de nombreux élus de la région – notamment Patrick Kanner, le ministre des Sports, ancien proche de Martine Aubry -, ont alerté Matignon. Manuel Valls a entendu le message. Il va demander à quelques parlementaires et à quelques ministres d’appeler Martine Aubry à ses responsabilités, comme il l'a fait avec Najat Vallaud-Belkacem en Rhône-Alpes-Auvergne.

Si Martine Aubry ne pourra pas gagner à elle seule cette élection, les proches du Premier ministre estiment que son engagement aurait valeur de symbole. Et elle est la seule qui pourrait obtenir in extremis une union de la gauche dès le premier tour, alors que les écolos et les communistes ont décidé de partir au combat en solo. Cerise sur le gâteau, si elle s'engageait davantage et que la gauche perdait malgré tout, elle ferait alors figure de coupable idéal…