Référendum en Loire-Atlantique : pour François de Rugy, "une campagne va s'engager"

  • A
  • A
Partagez sur :

L'écologiste François de Rugy a réagi au sondage Europe 1 selon lequel la majorité des habitants de Loire-Atlantique soutiennent la construction de l'aéroport Notre-Dame-des-Landes.

INTERVIEW

"La bonne nouvelle, c'est le référendum". L'écologiste François de Rugy a tenu à rester optimiste face aux résultats du sondage Europe 1 réalisé par l'Ifop en partenariat avec iTélé. Des résultats plutôt décevants pour les "anti-aéroport", puisque 58% des habitants du département de Loire-Atlantique sont favorables à la construction du projet. 

De Rugy veut convaincre les habitants. "Le sondage est une indication sur ce que pensent 545 personnes aujourd'hui", a-t-il pondéré, au micro d'Europe midi. Le député de Loire-Atlantique, co-président du groupe écologiste à l’Assemblée nationale, veut croire à un basculement de l'opinion grâce aux débats qui seront menés dans les mois à venir. "Il y aura une campagne dans laquelle les arguments vont s'échanger", a-t-il souligné. Parmi ces arguments, François de Rugy a énuméré les "dégâts environnementaux" engendrés par un tel chantier, et le coût financier du projet. "Dans la période actuelle, on a d'autres priorités", a-t-il martelé.

La légitimité du référendum. Si l'écologiste semble prêt à déployer un argumentaire visant à convaincre les habitants de Loire-Atlantique, il entend respecter le scrutin. "Quel que soit le résultat, il y aura une force et une légitimité que jusque là, les décisions prises par les élus n'ont pas eues. Ce sont les citoyens qui auront le dernier mot". François de Rugy souhaite par ailleurs que le référendum s'étende aux "départements limitrophes de la Loire-Atlantique" et que "la participation soit la plus large possible". Un combat s'annonce pour inverser la tendance.