Rachline fustige Fillon, "une droite qui bombe le torse"

  • A
  • A
Partagez sur :

Selon David Rachline, sénateur-maire FN de Fréjus, invité lundi sur Europe 1, une fois au pouvoir, la droite "fait la politique de la gauche, voire pire".

François Fillon, une menace pour le Front national ? Que nenni, assure lundi sur Europe 1 David Rachline, sénateur-maire FN de Fréjus qui préfère parler de "vaste imposture, de mascarade"."On est habitué à ce que la droite bombe le torse et une fois qu'elle est au pouvoir, elle fait la politique de la gauche, voire pire", précise-t-il au lendemain de l'écrasante victoire de François Fillon au second tour de la primaire de la droite et du centre. "Il faut rappeler le bilan catastrophique de François Fillon au pouvoir : 600 milliards de dette supplémentaire, l'explosion du chômage, des activités contraires à la laïcité. On n'avait jamais vu un Premier ministre qui allait inaugurer les mosquées".

"Aucun problème". Selon lui, cette candidature n'est donc pas un problème pour son parti : "Elle n'en pose aucun", peu importe ce qu'en dit Marion Maréchal-Le Pen, qui incarne une ligne plus libérale, et donc plus proche de celle de François Fillon. "Il n'y a qu'une seule candidate naturelle, c'est Marine Le Pen. Elle a un projet qui sera présenté au mois de février. En dehors de ce projet, je ne connais pas d'autre ligne politique au Front national", ajoute le maire de Fréjus. 

"Elle va dire qu'elle est la partisane du patriotisme économique, alors que François Fillon est le partisan de l'ultra libéralisme. Il veut aller encore plus loin que ce que nous demande l'Union européenne dans l'austérité, dans le libre-échange", précise-t-il. "Il veut quasiment supprimer la sécurité sociale. Il explique que seules les affections graves et de longues durées seront prises en charges par la Sécu".