Rachida Dati, une "force" pour Sarkozy

  • A
  • A
Rachida Dati, une "force" pour Sarkozy
Rachida Dati "peut être un symbole et peut apporter sa force" dans la campagne, a estimé Nicolas Sarkozy.@ REUTERS
Partagez sur :

"Qu'elle prenne sa part dans la campagne, c'est très bien", a dit le président-candidat sur Europe 1.

Le retour en grâce de Rachida Dati se précise. L'ancienne garde des Sceaux "peut être un symbole et peut apporter sa force" dans la campagne, a affirmé mercredi Nicolas Sarkozy, invité d'Europe 1 matin. "je lui ai dit : 'j'ai besoin de tout le monde dans la campagne'", a confié le président-candidat.

Après avoir assuré le show lors du meeting du président-candidat à Lille, Rachida Dati devrait accompagner Nicolas Sarkozy vendredi matin, lors d'un déplacement à Meaux sur l'emploi des jeunes et la politique de la ville, selon les informations du Buzz politique d'Europe 1. Si la décision n'est pas encore prise, l'équipe organisant la visite a demandé à la députée européenne de s'y préparer.

"Mieux à faire que de critiquer"

Le chef de l’État est revenu sur les attaques formulées par Rachida Dati contre le parachutage de François Fillon dans la circonscription parisienne qu'elle briguait pour les législatives de juin. "Elle a mieux à faire que de critiquer tel ou tel", a-t-il asséné, affirmant que "des choix ont été faits par l'UMP en matière d'investitures [pour les législatives de juin], notamment ceux de François Fillon". "Je n'y reviendrai pas", a tranché Nicolas Sarkozy, ajoutant : "que Rachida Dati prenne sa part dans la campagne, c'est très bien".

Rachida Dati est donc très sollicitée par l'UMP, notamment par les élus de banlieue qui organisent des réunions de soutien à la candidature de Nicolas Sarkozy. Elle a ainsi été invitée par  le député Jean-Claude Mignon en Seine-et-Marne ou le député-maire du Raincy, en Seine-Saint-Denis, Eric Raoult. "C'est bien simple, dans le '9-3', il y a deux femmes politiques populaires : Rachida et Ségolène", a commenté ce dernier.