Qui est Muriel Pénicaud, la nouvelle ministre du Travail ?

  • A
  • A
Qui est Muriel Pénicaud, la nouvelle ministre du Travail ?
Muriel Pénicaud succède à Myriam El Khomri au ministère du Travail.@ ERIC PIERMONT / AFP
Partagez sur :

Nouvelle ministre du Travail, Muriel Pénicaud pourra s'appuyer sur son expérience de DRH et de dirigeante d'entreprise pour faire passer les ambitieuses réformes d'Emmanuel Macron.

PORTRAIT EXPRESS

#SON ÉTAT CIVIL

Date et lieu de naissance. Muriel Pénicaud est née le 31 mars 1955 à Versailles, dans les Yvelines. Elle a 62 ans.

Situation familiale. La nouvelle ministre est mère de deux enfants.

Signe particulier. Enfant, Muriel Pénicaud rêvait d'être... chef d'orchestre ! Depuis, un autre art a pris une place importante dans sa vie : la photographie.

#SES COMPÉTENCES

Son cursus scolaire. Muriel Pénicaud a obtenu une licence d'histoire en 1975, puis une maîtrise de sciences de l'éducation à l'université Paris Nanterre. En 1980, elle complète sa formation avec un DEA de psychologie clinique. Quinze ans plus tard, elle est diplômée de l'Institut européen d'administration des affaires (INSEAD).

Son expérience politique. Issue de la société civile, Muriel Pénicaud connaît bien le ministère du Travail puisqu'elle y a conseillé Martine Aubry au début des années 1990. Sous Chirac puis Sarkozy, elle fut présidente de l’Institut national du travail, de l’emploi et de la formation professionnelle (2006-2009) et membre du Haut conseil du dialogue social.

Son expérience professionnelle. Spécialiste des ressources humaines, la nouvelle ministre du Travail a été membre de comités exécutifs et de conseils d'administration de grands groupes depuis les années 2000. Elle est notamment passée par Dassault Systèmes, Danone, la SNCF, Orange et Aéroports de Paris. Depuis 2015, elle était directrice générale de Business France, agence qui assure la promotion des entreprises françaises à l'étranger.

#PLUS ET MOINS

Ses atouts. Elle connaît sur le bout des doigts les rouages des entreprises ainsi que les problématiques liées au travail, qu'elle traitera avec son regard de spécialiste des ressources humaines. Foncièrement optimiste sur l'attractivité de la France, elle se fixe des objectifs élevés pour la réussite du pays.

Ses points faibles. Son accointance avec quelques uns des patrons les plus influents de France risque de braquer les syndicats au moment de négocier une réforme du travail redoutée. Murielle Pénicaud a assuré, lors de la passation, avoir "à cœur d'être à l'écoute des partenaires sociaux".

#SES RÉSEAUX

Sa longue expérience dans le privé lui a permis de se forger un réseau au sein de quelques unes des plus grandes entreprises françaises. Elle n'aura aucun mal à amener les patrons autour de la table de négociation. Son passage chez Business France lui a également permis de rencontrer des acteurs majeurs de la scène économique internationale.

#CE QU’ELLE PENSE DE MACRON

Muriel Pénicaud ne s'était pas exprimée publiquement durant la campagne. Après sa nomination, elle a remercié le Président et le Premier ministre sur Twitter.