Qui est Marlène Schiappa, la secrétaire d'État chargée de l'égalité entre les femmes et les hommes ?

  • A
  • A
Qui est Marlène Schiappa, la secrétaire d'État chargée de l'égalité entre les femmes et les hommes ?
Qui est Marlène Schiappa, la nouvelle secrétaire d'Etat en charge de l'égalité entre les femmes et les hommes ?@ JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP
Partagez sur :

Fondatrice du réseau "Maman travaille", Marlène Schiappa a été nommée mercredi secrétaire d'État chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes, placée auprès du Premier ministre.

PORTRAIT EXPRESS

#SON ÉTAT CIVIL

Date et lieu de naissance : Marlène Schiappa est née le 18 novembre 1982, à Paris. Elle a 34 ans.

Situation familiale : La nouvelle secrétaire d'État chargée de l'égalité entre les femmes et les hommes est la fille de l'historien français Jean-Marc Schiappa. Elle est mère de deux enfants.

Signes particuliers : Elle est avec Mounir Mahjoubi, le secrétaire d’État chargé du numérique, et Gérald Darmanin, nommé aux Comptes publics, la plus jeune de ce gouvernement.

Par ailleurs, l'un de ses ouvrages, Pas plus de 4 heures de sommeil, qui raconte sa vie de mère au travail, pourrait être adapté prochainement au cinéma. La journaliste et productrice Mélissa Theuriau en a en effet acquis les droits en 2015. 

#SES COMPÉTENCES

Son cursus scolaire :  Après avoir entrepris des études de géographie à la Sorbonne, Marlène Schiappa est diplômée en "communication et nouveaux médias", mention écritures électroniques. Un diplôme obtenu grâce à une validation des acquis de l'expérience, passée à l'Université de Grenoble, pendant un congé maternité.

Son expérience politique : En 2014, Marlène Schiappa est élue au conseil municipal du Mans, sur la liste d'union de la gauche du socialiste Jean-Claude Boulard. Adjointe au maire, elle est chargée de l'égalité, de la lutte contre les discriminations et de la charte LGBT. L'année suivante, elle est battue aux élections départementales. En 2016, après le remaniement ministériel du gouvernement Valls 3, la nouvelle ministre des Familles, de l'Enfance et des Droits des femmes, Laurence Rossignol, la nomme à son cabinet. Un poste qu'elle n'occupe que quelques semaines, jusqu'en juin 2016.

Marcheuse de la première heure, Marlène Schiappa est nommée responsable du pôle "égalité femmes-hommes" et déléguée à l'égalité femmes-hommes, grande cause nationale du quinquennat d'Emmanuel Macron.

Son expérience professionnelle : Marlène Schiappa a commencé sa carrière comme employée chez le géant de la communication Havas Worldwide. A la naissance de sa première fille, en 2006, elle démissionne, ne se sentant "plus en phase avec [s]es valeurs et [s]a vie de jeune maman", confie-t-elle sur son blog. En 2008, elle a créé le blog "Maman travaille", qui se présente comme "le premier réseau des mères actives", pour porter les revendications autour de l'égalité parentale, notamment la conciliation entre vie familiale et vie professionnelle. Journaliste (Elle, Le Huffington Post, Le Courrier de l'Atlas…), conférencière, elle a également écrit une quinzaine d'ouvrages dont le dernier paru en février, Où sont les violeurs ? (aux Editions de l'Aube), un essai sur la "culture du viol". Marlène Schiappa a également créé une entreprise de conseil et formation, "spécialisée dans [ses] domaines de prédilection : l'égalité H/F et la conciliation vie professionnelle/vie familiale".

# PLUS ET MOINS

Ses atouts : Touche-à-tout, Marlène Schiappa peut se targuer d'une expérience de terrain incontestable, tant au niveau de la politique locale sarthoise que de son réseau associatif et militant. Jeune et issue de la société civile, elle incarne les valeurs qu'Emmanuel Macron souhaitait intégrer à son équipe gouvernementale.

Ses points faibles : La trentenaire ne possède qu'une courte expérience en politique, et elle se cantonnait jusqu'alors au niveau local. Pour mettre en oeuvre ses propositions, elle devra réussir à mobiliser les autres membres du gouvernement, affronter les réticences et défendre mordicus ses engagements.

Très vite après l'annonce de sa nomination au poste de secrétaire d'État chargée de l'égalité entre les femmes et les hommes, des internautes ont mis en exergue ses déclarations à tendance "grossophobe", dans son ouvrage Osez… l'amour des rondes. Elle y conseille notamment aux femmes rondes "d'être drôle mais pas trop", de "mentir sur son poids lorsque l'on drague en ligne" ou de "ne pas se goinfrer en public".

#SES RÉSEAUX

Arrivée relativement récemment en politique, Marlène Schiappa bénéficie de réseaux essentiellement militants. Elle a également pu glaner quelques contacts lors de sa brève expérience auprès de Laurence Rossignol.

#CE QU’ELLE PENSE DE MACRON

Emmanuel Macron et Marlène Schiappa se sont rencontrés pour la première fois en octobre 2016, lors de la remise du label French Tech au Mans. Dans une interview à Cheek Magazine, média féminin en ligne, fin avril, elle assurait que "si Emmanuel Macron est élu, il fera de l'égalité femmes-hommes une grande cause nationale pour le quinquennat. Cela signifie que ce sujet deviendra une priorité (…) Dans cinq ans, il faudra que les inégalités salariales, aujourd'hui estimées entre 10 et 15%, ou le nombre de viols, estimés à 83.000, aient baissé". Sur le réseau "Maman travaille", elle avait rédigé un article pour défendre Emmanuel Macron face à Marine Le Pen, "le seul qui agira pour les familles".