Quand Philae mange les tomates de l'Elysée...

  • A
  • A
Quand Philae mange les tomates de l'Elysée...
@ AFP PHOTO / PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE / CHRISTELLE ALIX
Partagez sur :

INSOLITE - Ce week-end, à l'occasion des Journées du patrimoine, les visiteurs pourront découvrir le jardin du palais présidentiel, parfois victime de la gourmande chienne de François Hollande...

Comme chaque année, l'Elysée ouvre ses portes ce week-end à l'occasion des Journées du patrimoine. Les curieux pourront ainsi découvrir le bureau présidentiel, les salons du palais, mais aussi son jardin. "Depuis des années ici, on cultive sans pesticides, on essaie de faire du bio", explique au micro d'Europe 1 Yannick Cadet, le jardinier en chef du palais, qui sera présent ce week-end pour faire découvrir aux visiteurs les plantations élyséennes. Sauf que le jardin présidentiel est parfois victime de crocs inattendus...

"On a des amateurs, non seulement des humains mais aussi la chienne présidentielle", poursuit Yannick Cadet. Philae, ce labrador femelle que François Hollande a reçu en cadeau en décembre 2014, fait en effet des siennes dans le jardin. "Je peux vous dire qu'elle me suit partout comme un petit chien", s'amuse le jardinier en chef. "Elle mange les tomates, parfois à s'en rendre malade", assure-t-il. "Quand il y a une tomate mûre, la chienne arrive et la mange !" Et on retrouve en effet les traces de ses crocs sur certaines tomates du jardin...




Une chienne pas très propre. Décidément, l'éducation de Philae n'est pas couronnée de succès pour l'instant. Ainsi, un article de L'Express nous apprenait cette semaine que la chienne présidentielle avait quelques soucis d'hygiène. Un sujet évoqué par François Hollande lors d'un dîner chez Michel Drucker cet été, selon l'hebdomadaire. Dany Saval, l'épouse de l'animateur vedette, aurait alors appris au président qu'il existait des couches-culottes pour chiens, et lui en aurait même offert deux sacs.

On se souvient aussi de cette entrevue à l'Elysée entre François Hollande et des lecteurs du Parisien, en mars dernier, lors de laquelle Philae avait renversé une étudiante présente en lui sautant sur les genoux. Un fou rire avait suivi. Des visiteurs du président aux légumes de l'Elysée, la jeune chienne n'a visiblement toujours pas modéré ses ardeurs.