Primaire de la droite : qu'est-ce qui attend maintenant François Fillon ?

  • A
  • A
Primaire de la droite : qu'est-ce qui attend maintenant François Fillon ?
@ Eric FEFERBERG / AFP
Partagez sur :

François Fillon, sorti en tête du second tour de la primaire de la droite, doit encore être investi par le parti, choisir son QG de campagne et songer à la suite de sa campagne.

Il est officiellement, et sans contestation possible, le candidat de la droite pour 2017. En recueillant, dimanche, plus de 66% des suffrages au second tour de la primaire de la droite, François Fillon a surclassé Alain Juppé, qui n'a réussi à séduire qu'un peu plus de 33% des électeurs. Mais le plus dur reste encore à faire, et il lui faut déjà se pencher sur la suite de sa conquête de l'Élysée.

  • Y a-t-il une investiture par le parti ?

Ce n'est qu'une formalité, mais le Conseil national des Républicains se réunira bien pour investir officiellement François Fillon. Ce sera le 14 janvier 2017. En même temps que la sienne, c'est l'investiture des candidats aux législatives qui doit être confirmée.

  • Où François Fillon va-t-il s'installer ?

Jusqu'ici, François Fillon avait installé son QG au rez-de chaussée d'un immeuble du boulevard Saint-Germain, en plein cœur du 7e arrondissement. Quelque 170 m² avec open spaces, salle de réunion et bureau personnel. Le lieu, très proche de l'Assemblée nationale, était stratégique.  

Mais il est très probable que le candidat à la présidentielle en change pour s'agrandir. En 2012, François Hollande avait déménagé dans 1.000 m² dans le 7e arrondissement après sa victoire à la primaire socialiste. Nicolas Sarkozy, lui, était installé dans 600 m² au cœur du 15e.

  • À quoi va servir l'argent récolté pendant la primaire ?

Le succès du scrutin, qui a réuni plus de 4,29 millions de votants au premier tour et légèrement plus au second, a permis à la Haute autorité de la primaire de récolter plus de 17 millions d'euros. Cette somme doit d'abord permettre de rembourser les frais engagés pour l'organisation. Il devrait ensuite rester 8 ou 9 millions d'euros, qui seront directement crédités sur le compte de campagne de François Fillon.

À droite, certains responsables politiques ont d'ailleurs remercié, non sans ironie, les électeurs de gauche d'avoir ainsi participé au financement du candidat de droite.

  • Quand commence la campagne pour 2017 ?

François Fillon a promis d'enchaîner immédiatement après la primaire pour préparer la course à l'Élysée. Le candidat doit notamment donner les noms de quatre ou cinq poids lourds de son gouvernement, "condition nécessaire pour que les ministres puissent se préparer aux lourdes responsabilités qui leur seront confiées et réussissent dans leur mission".

Néanmoins, il est probable que le Sarthois se tienne, temporairement, un peu à l'écart des médias. Ne serait-ce que parce que la primaire, en occupant tout l'espace médiatique, va peser dans les comptes du CSA sur les temps de parole attribués à chacun. Il faut donc que François Fillon lève le pied pour ne pas prendre trop d'avance, et éviter de se retrouver contraint au silence à un moment plus crucial de la campagne.