Présidentielle : Valls s'engage à jouer collectif avec Hamon, sous condition

  • A
  • A
Présidentielle : Valls s'engage à jouer collectif avec Hamon, sous condition
Manuel Valls et ses soutiens veulent que Benoît Hamon "bouge" sur sa ligne idéologique, qu'ils jugent trop radicale. @ bertrand GUAY / POOL / AFP
Partagez sur :

L'ancien Premier ministre et ses soutiens se sont engagés à condition que le candidat de gauche "bouge" sur sa ligne idéologique. 

Manuel Valls et ses soutiens se sont engagés mardi soir à "jouer collectif" avec le candidat socialiste Benoît Hamon, en difficulté dans les sondages, à condition qu'il "bouge" sur sa ligne idéologique jugée trop radicale, a-t-on appris de source parlementaire. L'ancien Premier ministre, perdant de la primaire à gauche, a réuni plusieurs dizaines de soutiens, ministres et parlementaires notamment, à l'Assemblée nationale pour évoquer les moyens de contribuer à la campagne de Benoît Hamon, dont le projet et l'alliance avec l'écologiste Yannick Jadot passent mal auprès des "vallsistes".

Valls critique l'alliance Hamon-Jadot. "Nous avons conclu sur la nécessité de jouer collectif, de faire les meilleurs efforts pour amener le candidat Hamon à bouger", a dit à Reuters l'un des parlementaires présents. "On fait le maximum pour essayer de ramener le candidat au centre", a-t-il poursuivi, refusant de préciser quel serait le scénario si l'ancien ministre de l'Éducation refusait d'amender son projet en vertu de la ligne social-démocrate défendue par Manuel Valls. "On reste groupés, pas de ralliement individuel à Emmanuel Macron", a-t-il ajouté. Durant la réunion, l'ancien chef du gouvernement a critiqué l'alliance Hamon-Jadot, a-t-on rapporté de même source.