Présidentielle : quelles sont les motivations des maires qui parrainent Asselineau ?

  • A
  • A
Partagez sur :

Surprise de la présidentielle, la candidature validée de François Asselineau a réussi à recueillir plus de 500 parrainages. Europe 1 revient sur leurs motivations. 

Ils sont au moins 500 à avoir donner leur parrainage à François Asselineau, principalement des maires ruraux sans étiquettes comme le maire de Mareuil-en-Périgord en Dordogne, et celui de Saint-Mars-Vieux-Maisons en Seine-et-Marne. Europe 1 leur a demandé leurs motivations pour parrainer le candidat de l'Union populaire républicaine.  

"On ne leur donne pas la parole." "Ça rentrait tout à fait dans mes convictions. Surtout, il a les valeurs de la République, c'est-à-dire de la France souveraine. Ce qui est lamentable, poursuit Alain Ouiste, édile de Mareuil, c'est qu'on entend sur les ondes ceux qui sont dans des affaires et que les petits candidats, qui sont peu connus, on ne leur donne pas la parole".

Entendu sur Europe 1
Honnêtement, ce n'est pas forcément mes convictions

"Je ne pourrai pas vous dire exactement son programme." Un argument qui fait mouche également chez Patrick Pettinger, maire de Saint-Mars-Vieux-Maisons, visiblement plus séduit par la personne que par le projet. "C'est le premier qui est arrivé et qui a été convaincant pour moi", explique l'élu. Reconnaissant : "Je ne pourrai pas vous dire exactement son programme." 

Sortie de l'Union européenne, sortie de l'euro et de l'OTAN... Les mesures chocs de François Asselineau ne manquent pas pourtant. Des mesures tranchées qui ne constituent pas la motivation première de l'élu pour parrainer ce petit candidat. "Honnêtement, ce n'est pas forcément mes convictions. J'ai voulu accompagner quelqu'un, l'aider à lui donner un temps de parole."