Présidentielle : Mélenchon ne demandera pas à Hamon de retirer sa candidature

  • A
  • A
Présidentielle : Mélenchon ne demandera pas à Hamon de retirer sa candidature
Raquel Garrigo assure que'entre Mélenchon et Hamon, ce n'est pas "une question de personne".@ THOMAS SAMSON / AFP
Partagez sur :

La porte-parole de Jean-Luc Mélenchon a affirmé que ce n'était pas au candidat de La France insoumise de demander à Benoît Hamon de se retirer.

Raquel Garrido, porte-parole de La France insoumise, a affirmé vendredi que malgré la perte de vitesse de Benoît Hamon dans les sondages, Jean-Luc Mélenchon ne lui demandera pas "formellement" de retirer sa candidature à l'élection présidentielle.

"Ce serait un peu arrogant". "On n'a pas décidé de lui demander formellement (de se retirer), parce qu'il nous semble que ce serait un peu arrogant", a-t-elle déclaré sur Public Sénat et Sud Radio, alors que le candidat socialiste pointe désormais à la cinquième place dans les intentions de vote, près de cinq points derrière Jean-Luc Mélenchon. "Si la question du retrait de Benoît Hamon doit se poser, c'est quelque chose qui doit se poser d'abord au sein de la famille PS", a-t-elle estimé, soulignant que les socialistes qui sont pour une 6ème République étaient "les bienvenus" dans son mouvement.

Ce n'est pas "une question de personne". Expliquant que les tensions entre les deux leaders de gauche n'étaient "pas une question de personne", Raquel Garrido a mis en garde le candidat socialiste à ne pas se positionner "en diviseur" dans le camp des partisans de la 6ème République. "Les problèmes de Benoît Hamon ne sont pas dus à Benoît Hamon, c'est que les partis de la 5ème République chutent avec la 5ème République", a-t-elle estimé.