Présidentielle : Emmanuel Macron devant François Fillon chez les Français de l'étranger

  • A
  • A
Présidentielle : Emmanuel Macron devant François Fillon chez les Français de l'étranger
Emmanuel Macron arrive en tête devant François Fillon dans les intentions de vote des Français de l'étranger.@ PATRICK KOVARIK / AFP
Partagez sur :

Selon un sondage, Marine Le Pen n'arriverait qu'en quatrième position alors qu'elle est donnée en tête au premier tour par la plupart des sondages nationaux.

Emmanuel Macron arrive en tête des intentions de vote des Français de l'étranger devant François Fillon, au premier tour de l'élection présidentielle, selon un sondage BVA pour lepetitjournal.com* diffusé vendredi.

Des "électeurs" de Macron pas sûrs de leur choix… Avec 36% d'intentions de vote, le candidat d'En Marche! devance de 5 points celui de la droite, crédité de 31% dans cette tranche de l'électorat. Mais si 72% des électeurs potentiels de François Fillon se disent sûrs de leur choix à trois semaines du premier tour, ce n'est le cas que de 53% de ceux d'Emmanuel Macron, selon cette enquête.

Donnée en tête dans la plupart des sondages au niveau national, Marine Le Pen, la candidate du Front national, n'arrive qu'en quatrième position chez les Français de l'étranger, avec 9% d'intentions de vote, derrière le socialiste Benoît Hamon (13%). Jean-Luc Mélenchon est crédité de 8%, Nicolas Dupont-Aignan de 2% et les trotskistes Nathalie Arthaud et Philippe Poutou de 0,5% chacun.

2% du corps électoral. Environ 1,3 million de Français sont inscrits sur les listes consulaires, soit 2% du corps électoral. En 2012, leur vote avait été différent de celui des électeurs vivant en France. Ils avaient alors placé Nicolas Sarkozy en tête au premier tour (38%) devant François Hollande (28,5%), alors qu'au niveau national, François Hollande (28,6%) avait devancé Nicolas Sarkozy (27,2%).

*Enquête réalisée en ligne du 3 au 11 mars auprès de 2.213 personnes inscrites sur les listes électorales vivant à l'étranger, selon la méthode des quotas. Marge d'erreur de 1 à 2,4 points. Les intentions de vote ne constituent pas une prévision de résultat, elles donnent une indication de l'état des rapports de force et des dynamiques au jour de la réalisation du sondage.