Hollande face à la presse : les dessous de la conférence

  • A
  • A
Hollande face à la presse : les dessous de la conférence
@ AFP
Partagez sur :

QUESTION DE TIMING - Les précédentes conférences de presse du chef de l'Etat avaient toutes eu lieu en fin d'après-midi, celles-ci aura lieu jeudi matin.

Pour l'instant, François Hollande tient cette promesse : tenir une conférence de presse chaque semestre. Quatre ont déjà eu lieu, et la cinquième se tient jeudi à l'Elysée. Mais contrairement aux précédentes, elle commencera à 11 heures, et non en fin d'après-midi. Pourquoi ce changement d'horaire ? Réponse : pour laisser aux journalistes plus de temps pour traiter l'évènement, fait-on valoir à l'Elysée.

>> LIRE AUSSI - Conférence : ce que François Hollande va annoncer jeudi

Les journaux bouclent en début de soirée. "En fin d'après-midi, c'était très handicapant, car le bouclage des quotidiens nationaux a lieu peu de temps après", explique un conseiller du président à Europe 1. "Ils ne pouvaient traiter l'évènement que de façon extrêmement rapide et succincte. Même chose pour les JT de 20 heures, où l'on voyait des montages faits en urgence". D'où la décision d'avancer la conférence de presse à la fin de matinée. "C'était une demande très forte des journalistes", insiste-t-on.

"Un évènement a plus d'impact le matin". C'est aussi un moyen pour François Hollande de s'offrir une visibilité plus forte. "Un évènement a plus d'impact lorsqu'il se déroule le matin, c'est la logique de l'information en continu", poursuit-on à l'Elysée. En débutant sa conférence de presse à 11 heures, le chef de l'Etat a toutes les chances de voir ses principales déclarations reprises dès les journaux télévisés de 13 heures, et tourner en boucle sur les radios et chaînes d'information jusque dans la soirée. Sans compter le traitement en continu de la presse en ligne. Nicolas Sarkozy avait lui aussi privilégié le matin pour les quatre conférences de presse de son quinquennat.

Hollande ecran Elysee AFP 1280

© AFP

Le risque d'une audience moins élevée. Mais en avançant ainsi sa conférence de presse, François Hollande ne se prive-t-il pas d'un vivier de téléspectateurs ? L'évènement sera retransmis par France 2 et les chaînes d'information en continu. Or, il y a plus de personnes devant le petit écran en fin d'après-midi - le début de l'access prime time, dans le langage du PAF - qu'en fin de matinée. Un argument balayé à l'Elysée : "l'objectif d'une conférence de presse, c'est la reprise et l'analyse, pas l'audience". Une rupture par rapport à septembre dernier, dernière fois que Hollande s'est prêté à l'exercice : sa conférence de presse avait alors été repoussée de 16 heures à 17 heures pour toucher plus de téléspectateurs.

Désormais, la communication présidentielle souhaite clairement distinguer les registres. Une allocution ou une interview présidentielle doit s'adresser aux Français, et avoir lieu aux heures de grande écoute. En revanche, une conférence de presse doit d'abord être destinée… à la presse. L'horaire du matin devrait d'ailleurs être conservé pour les prochaines conférences de presse du quinquennat.

>> LIRE AUSSI - Comment François Hollande prépare sa conférence de presse