Pierre Laurent (PCF) dénonce l'"utilisation abusive de la force de la part de la police"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

VIOLENCES POLICIÈRES - Pierre Laurent, secrétaire national du PCF, s'est étonné jeudi sur Europe 1 "des consignes données pour organiser une sorte de tension dans les manifestations".

INTERVIEW

Alors que les récentes manifestations ont souvent été le théâtre de débordements, la question de l'action des forces de l'ordre est régulièrement posée par les syndicats. Ces derniers dénoncent notamment des violences policières, tandis que les policiers, de leur côté, estiment au contraire être victimes de stigmatisation. Pour le secrétaire national du PCF, Pierre Laurent, cela ne fait aucun doute : les policiers jouent la "stratégie de la tension". 

"Excès de tension". "Je suis très étonné des consignes qui sont données pour organiser une sorte de tensions dans les manifestations", a-t-il déclaré jeudi sur Europe 1. "Il y a une utilisation abusive de la force de la part de la police." Le secrétaire national du PCF a pris l'exemple du défilé syndical du 1er mai. "[Il] a été bloqué pendant une heure et demie. Des gens parfaitement calmes et pacifiques sont restés enfermés." Tout en reconnaissant la présence de "quelques casseurs professionnels" au sein des manifestations, Pierre Laurent a dénoncé un "excès de tension".

Un lien avec la loi Travail. Selon lui, cette mauvaise gestion des mouvements sociaux est liée à la loi El Khomri. "Je pense que c'est une volonté d'essayer de montrer du doigt le mouvement parce que le gouvernement est isolé sur ce texte", a-t-il estimé. "En bonne intelligence avec la police et les services de sécurité des manifestants, nous sommes parfaitement capables, en France, d'organiser des manifestations dans le calme. Et je ne m'explique pas que le même scénario se répète depuis le début de la mobilisation sur la loi El Khomri."