Florian Philippot : "bien sûr que le FN est le premier parti"

  • A
  • A
Florian Philippot : "bien sûr que le FN est le premier parti"
@ Europe 1
Partagez sur :

INTERVIEW E1 - Selon le vice-président du FN, son parti arrive devant l'UMP, qui s'est allié avec l'UDI et dont le résultat le place en tête du premier tour.

"Bien sûr, le FN est le premier parti de France", s'est félicité Florian Philippot dimanche soir, sur Europe 1. Un électeur sur deux s'est rendu aux urnes pour le premier tour des élections départementales. Les Français ont voté massivement pour l'UMP-UDI-Modem, arrivée en tête avec 30% des suffrages. Le PS, parti au pouvoir qui craignait une forte déconvenue, est parvenu à limiter les dégâts avec 21,4% des suffrages, derrière le Front national (25%), selon les dernières estimations du ministère de l'Intérieur. Les divers droite sont à 6,7%, le Front de gauche 4,7%, les divers gauche 6,7% et EELV 2%.

"En tant que parti, le FN est en tête". Mais pour le vice-président du FN, si l'UMP arrive en tête, c'est uniquement grâce à ses alliances. "Je veux bien que l'on ajoute des choux et des carottes : UDI, divers droite. Mais les partis traditionnels enregistrent des reculs terribles malgré des implantations locales. Nous, nous n'avions pas d'implantations. Et en tant que parti, le FN est en tête évidemment. Je veux bien que l'on fasse des coalitions du monde entier, mais ce ne sont pas des partis. L'UMP et l'UDI, c'est deux fois plus de moyens, de porte-paroles..."

Florian Philippot l'assure également, le FN fera également sensation au second tour. "L'UMP sera noyée dans son 'ni, ni', le PS dans ses tambouilles. Nous on parlera de fonds, on parlera de la survie des départements, de l'austérité qui va frapper les politiques familiales, de l'interdiction du voile dans les crèches".



>> LIRE AUSSI - Les résultats département par département

>> LIRE AUSSI - Départementales : le FN poursuit son implantation locale

>> LIRE AUSSI - Départementales : l'UMP veut transformer l'essai