Pèlerinage de l'Assomption : Bernard Cazeneuve à Lourdes

  • A
  • A
Pèlerinage de l'Assomption : Bernard Cazeneuve à Lourdes
@ GEORGES GOBET / AFP
Partagez sur :

Le ministre de l'Intérieur est venu s'assurer des mesures de sécurité prises à Lourdes à l'occasion du pèlerinage de l'Assomption.

Le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, est arrivé samedi peu après 9h à Lourdes pour inspecter le dispositif de sécurité renforcé qui a été mis en place pour le pèlerinage de l'Assomption face à la menace terroriste.

Menace terroriste élevée. "Ici comme ailleurs, il y a une mobilisation du ministère de l'Intérieur pendant toute la période estivale qui est forte, et qui fait suite à une période où la mobilisation était déjà forte. Donc pour nous, c'est sans pause", a déclaré le ministre, qui est également en charge des cultes, à la maire PRG de Lourdes, Josette Bourdeu, après avoir salué l'évêque de Tarbes et Lourdes, Nicolas Brouwet. 508 membres des forces de sécurité - policiers, gendarmes, appui aérien - sont mobilisés pour ce pèlerinage, a précisé le ministre dans une interview au journal Sud Ouest de samedi. La menace terroriste "reste extrêmement élevée", a déclaré Bernard Cazeneuve au quotidien.

25.000 personnes attendues. Depuis jeudi, des milliers de pèlerins affluent à Lourdes pour les célébrations de l'Assomption de la Vierge Marie, grossissant la foule de visiteurs déjà nombreux en cette période estivale. Le 15 août, pic de ces célébrations, 25.000 personnes sont attendues pour une messe internationale sur la prairie du sanctuaire. Renforts policiers, de forces mobiles et militaires, contrôle des entrées, piétonnisation des rues adjacentes le midi et le soir, interdiction de survol par des drones font partie des mesures annoncées par les autorités locales, à l'instar d'autres grands rassemblements estivaux en France.

Assurer la sécurité tout l'été. Le ministre doit se rendre dans le Var dimanche pour "inspecter les dispositifs mis en place dans le cadre des feux d'artifice". Le ministre de l'Intérieur rappelle dans l'interview de Sud Ouest qu'"au total près de 30.000 effectifs supplémentaires" sont "engagés sur l'ensemble du territoire national pour assurer le bon déroulement des événements de l'été". Le sanctuaire est un domaine de 52 hectares comptant 22 lieux de culte, situé au cœur de la ville de Lourdes (15.000 habitants). Il s'agit de l'un des premiers lieux de pèlerinage catholique dans le monde, dont la fréquentation a baissé mais qui accueille toujours plusieurs millions de personnes par an.