Parrainages : un maire demande à ses administrés de choisir le candidat qu'il soutiendra

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

A Bras-sur-Meuse, près de Verdun, l'édile ne prend pas de risque : il demande à ses administrés de choisir le candidat qu'il soutiendra. Une consultation a été lancée via Facebook.

Les maires de petites communes sont extrêmement sollicités pour accorder leurs parrainages aux candidats à la présidentielle. A Bras-sur-Meuse, dans la région Grand Est, l'édile a décidé de laisser ce choix à ses habitants. En tant que "petit maire sans étiquette" Julien Didry refuse de "politiser sa mairie". "Vu que moi, maire rural, comme beaucoup de maires ruraux, je n'ai pas été élu sur un programme politique, je considère que je n'ai pas forcément mandat pour choisir quelque chose que l'on ne m'a pas confié", explique-t-il.

Un groupe Facebook privé. Pour faire choisir les quelque 720 habitants de sa commune, le maire a ainsi créé un groupe Facebook privé, accessibles aux seuls habitants du village. Sur cette page, il explique en vidéo sa démarche et appelle les citoyens de sa commune à s'exprimer.

"Quand on ne sait pas, on ne parraine pas". Une décision globalement appréciée par les habitants, même si certains s'interrogent toutefois. "C'est une prérogative qui lui revient. C'est à lui de décider ce qu'il veut faire. Quand on ne sait pas trop qui parrainer à la limite on ne parraine pas", explique une habitante à la sortie de la boulangerie. Le week-end dernier, à l'occasion d'un premier vote, les habitants ont choisi à 44 % de soutenir un petit candidat.