Quand NKM traite Copé de "merde"

  • A
  • A
Quand NKM traite Copé de "merde"
Nathalie Kosciusko-Morizet sait aussi dire "merde".@ MaxPPP
Partagez sur :

AMBIANCE - Dans un entretien au Point, l'ex-candidate à la mairie de Paris donne du corps à la relation qu'elle entretient avec 'ex-patron de l'UMP.

UMP, ton univers impitoyable... Nathalie Kosciukso-Morizet, l'ancienne candidate UMP à la mairie de Paris, en a fait la démonstration dans un entretien donné à l'hebdomadaire Le Point. Assumant son caractère "d'emmerdeuse" que lui attribuait Jacques Chirac, NKM est également revenue sur ses relations tendues avec Jean-François Copé. Elle raconte notamment comment l'ancien président de l'UMP a tenté de la remplacer comme candidate pour la mairie de la capitale lorsque le père de cette dernière a subit un AVC. "Il m'est arrivé de l'appeler et de lui témoigner mon mépris", explique-t-elle avant d'ajouter sèchement qu'elle le lui avait signifié d'un : "t'es une merde!".

Tacle sur Bygmalion. Cet entretien a également été l'occasion pour Nathalie Kosciukso-Morizet de préciser sa pensée concernant l'affaire Bygmalion. "Je n'ai jamais fait confiance à ces gens-là. Contrairement à tous les autres, je n'ai jamais été cliente de Bygmalion. Copé, je l'ai obligé à dégager en réclamant l'organisation d'un congrès", explique celle qui déclare ne pas souhaiter se présenter à la présidence de l'UMP.