Musulmans français sous condition : Collard soutient Maréchal-Le Pen

  • A
  • A
Musulmans français sous condition : Collard soutient Maréchal-Le Pen
Partagez sur :

FRONT COMMUN - Le député du Gard Gilbert Collard, invité sur Europe 1 midi, s'est rangé du côté de Marion Maréchal-Le Pen, qui souhaite que les musulmans ne puissent être français que sous certaines conditions.

INTERVIEW

"Elle a raison." D'une phrase, d'une seule, Gilbert Collard a résumé au micro d'Europe 1 midi sa position vis-à-vis des récents propos de Marion Maréchal-Le Pen, candidate FN aux régionales en Paca. Lors d'un meeting à Toulon mardi, cette-dernière avait déclaré que les musulmans ne pouvaient être français " qu'à la condition de se plier aux mœurs et au mode de vie" hérités de l'histoire, notamment chrétienne, de la France.

"Pas en terre d'islam". "Quand Marion Maréchal-Le Pen dit que nous ne sommes pas en terre d'islam, elle a raison", a poursuivi Gilbert Collard, avant d'invoquer la charte des droits et devoirs du citoyen. Ce texte stipule, entre autres, que le peuple français respecte les symboles républicains, et consacre les principes d'égalité, de liberté et de fraternité. "L'égalité, c'est vivre comme un Français en France, ne pas imposer un mode de vie alimentaire ou culturel aux autres", a lancé le député Rassemblement Bleu Marine-FN.

Vivre à la française. Pour l'élu du Gard, les "conditions" que devraient respecter les musulmans pour être français se résument à "respecter la manière de vivre" à la française. Pendant son discours, Marion Maréchal-Le Pen avait fustigé le port de la djellaba et la construction de "mosquées cathédrales".