Marine Le Pen s’est rendue à la Trump Tower

  • A
  • A
Marine Le Pen s’est rendue à la Trump Tower
@ FREDERICK FLORIN / AFP
Partagez sur :

La présidente du Front national s’est rendue dans l’immeuble du futur président américain. Sans dire si une rencontre avec lui était prévue. 

C’est un symbole lourd de sens. Actuellement en déplacement aux Etats-Unis, Marine Le Pen s’est rendue à la Trump Tower, siège des activités mais aussi lieu d’habitation du futur président élu, dont l’investiture aura lieu le 20 janvier prochain. La présidente du Front national n’a toutefois pas révélé si elle avait rencontré le maître des lieux, ou si une telle rencontre était prévue. Officiellement, son déplacement américain est à titre privé, mais son détour par le célèbre gratte-ciel n'a évidemment rien d'un hasard. 

Poru l'heure, aucuen rencontre. Selon les informations d'Europe 1, Marine Le Pen, qui était accompagnée de trois hommes, dont son compagnon Louis Aliot, a rencontré des collaborateurs du président élu. Interrogée alors qu'elle prenait un café dans un établissement du rez-de-chaussée du building, afin de savoir si elle avait rencontré ou allait rencontrer Donald Trump, Marine le Pen a refusé de répondre. Dans un tweet, un journaliste de CNN, citant le porte-parole de Trump, Sean Spicer, a toutefois indiqué que la Française ne rencontrerait ni Donald Trump ni aucun membre de son équipe de transition.

Trump, "une bonne nouvelle" pour la France. Durant la campagne présidentielle, le Front national avait été le seul grand parti à faire part de sa préférence pour Donald Trump face à Hillary Clinton. Et après la victoire surprise du milliardaire, Marine Le Pen avait jugé que ce résultat était "une bonne nouvelle" pour la France. La semaine dernière encore, elle a encore salué le "volontarisme" du président élu en matière de protectionnisme, après qu'il eut poussé le constructeur automobile Ford à construire certains de ses modèles aux Etats-Unis plutôt qu'au Mexique.

Deux jours pour parvenir à le rencontrer. Selon les informations d’Europe 1, une rencontre à huis clos est tout de même sérieusement envisagée. Ce serait une victoire politique pour Marine Le Pen,  qui cherche à se construire une stature internationale. Et si au FN, on se veut très prudent, le conseiller international du parti, Ludovic de Danne, y travaille d’arrache-pied depuis de longues semaines. Marine Le Pen serait alors la première personnalité politique française à rencontrer Donald Trump. Elle reste à New York jusqu’à dimanche. Cela lui laisse encore un peu plus de deux jours pour parvenir à cette rencontre ô combien symbolique.