Lienemann (PS) sur la loi Travail : "un mauvais texte"

  • A
  • A

Partagez sur :

Marie-Noëlle Lienemann, sénatrice PS de Paris, demande au gouvernement de retirer le projet de loi de réforme du droit du Travail. 

INTERVIEW

Malgré les concessions du gouvernement, le projet de loi de réforme du droit du Travail ne fait toujours pas l’unanimité au sein de la majorité. Marie-Noëlle Lienemann, sénatrice PS de Paris, a ainsi vivement critiqué le texte, lundi soir, dans Europe 1 Nuit. "Je reste convaincu que ce texte est un mauvais texte, et qu’il serait préférable que le gouvernement le retire", a déclaré l'une des "frondeuses" du PS.

"Il reste des mesures graves". Manuel Valls a reculé lundi sur les articles les plus contestés du projet de loi Travail, dont le barème des indemnités prud'homales. L'initiative a été saluée par les syndicats dits "réformistes" mais décriée par le patronat, tandis que CGT, FO et Unef ont maintenu leurs appels à manifester. "Heureusement, des choses ont été prises en compte. Mais il reste des mesures graves, qui sont des reculs", a considéré Marie-Noëlle Lienemann.

Le Premier ministre a également avoué "des ratés", lundi soir, au 20 heures de France 2. "Ce ne sont pas des ratés de forme", a réagi la sénatrice PS de Paris. "La logique est de flexibiliser ‘à fond la caisse’. Mais la question centrale est : est-ce que ce qu’on propose aux Français est juste et permet de donner plus d’emplois, ou déstabilise-t-on au contraire notre modèle social ?", a fait mine de s'interroger Marie-Noëlle Lienemann.