Lienemann (PS) : "Hollande nous entraîne dans une chienlit alarmante"

  • A
  • A
Partagez sur :

La sénatrice de Paris, candidate à la primaire de la gauche, appelle le président à ne "pas se représenter" en 2017. 

INTERVIEW

Marie-Noëlle Lienemann ne veut pas d’une candidature de François Hollande à sa propre succession en 2017. "Il ne doit pas se représenter, il va dans une impasse. Plus il attend, plus il essaye de contourner l’obstacle et plus il abîme son image. Mais en plus, il nous entraîne tous dans une confusion, dans une chienlit qui est alarmante", a déclaré la sénatrice socialiste, candidate à la primaire de la gauche, interrogée mercredi soir au Club de la presse d’Europe 1.

"Il y a échec de la politique de François Hollande". L’ancienne ministre et députée européenne, qui fait partie des "frondeurs" du PS, a en outre vivement critiqué le bilan du quinquennat de François Hollande. "Il y a échec de sa politique et en plus incapacité de rassembler autour de celle qui a été menée par le gouvernement. Ces deux impasses mettent la gauche en difficulté majeure", a assuré Marie-Noëlle Lienemann. François Hollande ne s’est toujours pas prononcé sur une éventuelle candidature en 2017.