L'idée d'une "assemblée parlementaire commune" franco-allemande chemine

  • A
  • A
L'idée d'une "assemblée parlementaire commune" franco-allemande chemine
Richard Ferrand a évoqué devant son homologue allemand Wolfgang Schäuble l'idée d'une "assemblée parlementaire commune" des deux pays.@ ALAIN JOCARD / AFP
Partagez sur :

Depuis l'Allemagne où il a choisi d'effectuer son premier déplacement à l'étranger, le nouveau président de l'Assemblée nationale a évoqué l'idée d'une "assemblée parlementaire commune" entre les deux pays. 

Le président de l'Assemblée nationale Richard Ferrand a choisi pour son premier déplacement à l'étranger l'Allemagne, où il a évoqué jeudi devant son homologue allemand Wolfgang Schäuble l'idée d'une "assemblée parlementaire commune" des deux pays.



Pour "suivre la mise en oeuvre des décisions des conseils des ministres conjoints". "Je salue la grande idée que serait la création d'une assemblée parlementaire commune qui pourrait avoir pour rôle de suivre la mise en oeuvre des décisions des conseils des ministres conjoints", a déclaré Richard Ferrand, selon le texte de son discours transmis par la présidence de l'Assemblée. Richard Ferrand et Wolfgang Schäuble s'étaient retrouvés à l'Hôtel de Ville de Lübeck pour des échanges à propos du nouveau Traité de l'Élysée souhaité par le Bundestag et l'Assemblée.



Relancer la coopération franco-allemande. Wolfgang Schaüble et le prédécesseur de Richard Ferrand, François de Rugy, avaient appelé en janvier à la conclusion d'un nouveau traité de coopération franco-allemande, à l'occasion du 55e anniversaire du "Traité de l'Élysée", conclu en 1963 entre Paris et Berlin.