L'Europe s'accorde pour accueillir 120.000 migrants, Hollande se réjouit

  • A
  • A
L'Europe s'accorde pour accueillir 120.000 migrants, Hollande se réjouit
@ ALAIN JOCARD / AFP
Partagez sur :

Le président français s'est félicité que l'Europe "prenne ses responsabilités" envers les réfugiés après que les ministres de l'Intérieur de l'Union Européenne se sont accordés pour accueillir 120.000 migrants malgré les distensions avec les pays de l'Est. 

"L'Europe a pris ses responsabilités" envers les réfugiés, a déclaré mardi François Hollande à Londres. Les ministres de l'Intérieur de l'UE, réunis le même jour à Bruxelles, se sont accordés sur l'accueil et la répartition de 120.000 migrants quelques heures auparavant. La République tchèque, la Slovaquie, la Roumanie et la Hongrie ont cependant voté contre ce plan.

"Elle (l'Europe) a été capable d'accueillir, mais avec des conditions et avec des règles, et c'est ce que demandait la France", a ajouté à François Hollande, en visite à Londres où il doit rencontrer le Premier ministre David Cameron dans la soirée."




Une répartition en fonction du PIB. La mesure d'urgence concerne donc 120.000 réfugiés syriens, irakiens et érythréens arrivés au plus tard il y a un mois en Grèce et en Italie, deux Etats de l'UE qui sont en première ligne face à la crise migratoire sans précédent sur le Vieux continent depuis 1945. Elle prévoit leur "relocalisation" dans les 28 pays membres de l'Union en fonction d'une clé de répartition calculée notamment en fonction du PIB, dans les deux années à venir. Faute de consensus, la mesure, qui divise profondément les Européens, a été à titre exceptionnel votée à la majorité qualifiée. Elle s'impose juridiquement à tous les Etats membres de l'UE, y compris à ceux qui ont voté contre.