"Les hommes politiques sont des acteurs"

  • A
  • A
Partagez sur :

Alors que le procès de Jérôme Cahuzac s'est ouvert lundi, le psychiatre Jean-Paul Mialet et l'expert en communication Eric Goulard sont revenus sur les rapports entre mensonge et politique.

INTERVIEW

"L'homme politique est dans une condition de travail où il doit mentir plus que les autres". Alors qu'avec le procès Cahuzac, c’est le procès du mensonge qui s’ouvre lundi à Paris, le psychiatre Jean-Paul Mialet est catégorique : si tout le monde ment, les hommes politiques occupent une fonction qui les oblige à davantage arrondir les angles. "Les hommes politiques sont des acteurs (...) Ils sont obligés d'être en permanence en représentation et ils doivent fournir une histoire crédible quant à ce qu'il pense, ce qu'ils vont faire", a expliqué le psychiatre dans Il n'y en a pas deux comme elle lundi.

"Ils sont coachés." L'expert en communication non verbale, Eric Goulard, connaît bien les politiques pour les avoir étudiés. Au-delà du mensonge, l'homme politique d'aujourd'hui est une véritable machine verbale, qui se doit de faire face à n'importe quel type de situation. "Ils prennent des cours de communication, ils sont coachés", a-t-il indiqué.

"Ils sont dans une logique de produire du contenu". La modification du paysage médiatique (TNT, chaînes d'informations en continu) a également changé la donne en proposant davantage d'espace médiatique aux politiques. "Ils sont dans une logique de produire du contenu et ils ont bien compris aussi une chose : c'est que les médias sont là pour leur donner la parole", a estimé Eric Goulard. Quitte parfois à mentir sciemment en espérant que cela passe sans faire de vague. "Ils savent très bien que le petit mensonge d'aujourd'hui sera noyé par beaucoup d'autres informations dans les minutes, les heures et les jours qui viennent", a assuré le psychiatre.

>> Retrouvez l'intégrale de l'émission "Il n'y en a pas deux comme elle" ici