L'enquête pour travail dissimulé sur la députée LREM Corinne Vignon classée sans suite

  • A
  • A
L'enquête pour travail dissimulé sur la députée LREM Corinne Vignon classée sans suite
La députée a été élue en juin dernier sous les couleurs du parti présidentiel.@ PASCAL PAVANI / AFP
Partagez sur :

La députée LREM Corinne Vignon était visée par une enquête préliminaire, accusée d'avoir dissimulé son activité d'astrologie de 2012 à 2014.

L'enquête préliminaire pour travail dissimulé visant Corinne Vignon, élue en juin députée La République en marche de la troisième circonscription de Haute-Garonne, a été classée sans suite, a indiqué vendredi le parquet de Toulouse. Ouverte en juin dernier à la veille du second tour des élections législatives, cette enquête faisait suite à une saisine de la direction des finances publiques de Haute-Garonne qui soupçonnait la candidate, par ailleurs maire de Flourens, près de Toulouse, d'avoir dissimulé entre 2012 et 2014 son activité d'astrologie.

"Absence d'infraction". À cette époque, Corinne Vignon occupait le poste de responsable commerciale et marketing au sein de la société de promotion immobilière ACM2I Promotion, basée à Labège, près de Toulouse. "La procédure qui avait été diligentée du chef de travail dissimulé à l'encontre de Corinne Vignon a été classée sans suite par absence d'infraction", a déclaré une porte-parole du parquet de Toulouse. Élue en 2014 à la tête de la mairie de Flourens, commune de près de 2.000 habitants de la banlieue de Toulouse, Corinne Vignon a rejoint le mouvement d'Emmanuel Macron en novembre 2016. Elle est depuis le 18 juin dernier députée LREM après sa victoire contre la députée sortante Les Républicains, Laurence Arribagé.