Législatives : les élections de Jean-Pierre Door (LR) et Joël Aviragnet (PS) annulées

  • A
  • A
Législatives : les élections de Jean-Pierre Door (LR) et Joël Aviragnet (PS) annulées
Jean-Piette Door avait diffusé un message de "propagande électorale" sur Facebook le jour du scrutin. @ THOMAS SAMSON / AFP
Partagez sur :

Le Conseil constitutionnel a aussi rejeté lundi les requêtes formées contre trois autres élections. 

Les élections de Jean-Pierre Door (LR) dans le Loiret et celle de Joël Aviragnet (PS) en Haute-Garonne ont été annulées, a annoncé lundi le Conseil constitutionnel dans un communiqué. De nouvelles élections partielles doivent être organisées dans les trois mois.

Plus de bulletins que de signatures. La réélection de Jean-Pierre Door dans le Loiret (4e circonscription) a été annulée "d'une part" en raison d'un "nombre de bulletins de vote (qui) ne correspondait pas au nombre de signatures sur la liste d'émargement" dans une commune, mais aussi en raison de "la diffusion de messages de propagande électorale, le jour même du scrutin, sur la page Facebook dédiée aux fonctions de maire du candidat élu et sur celle de l'un de ses adjoints" jugée "de nature à altérer la sincérité du scrutin". Député sortant, Jean-Pierre Door avait battu de huit voix la candidate de La République en marche (LREM) Mélusine Harlé.

Pour Aviragnet, des "irrégularités". En Haute-Garonne (8e circonscription), l'élection du socialiste Joël Aviragnet, ancien suppléant de Carole Delga, a été annulée "du fait de plusieurs irrégularités" mais aussi car une commune (64 votants sur 124 inscrits) "n'avait pas transmis la liste d'émargement à la préfecture". Joêl Aviragnet avait battu le candidat LREM Michel Montsarrat de 91 voix.

Trois autres élections validées. L'institution de la rue de Montpensier a en revanche rejeté les requêtes formées contre l'élection de Gilles Carrez (LR, Val-de-Marne), Cathy Racon-Bouzon (LREM, Bouches-du-Rhône) et Boris Vallaud (PS, Landes).