Législative partielle à la Réunion : le candidat divers droite élu

  • A
  • A
Législative partielle à la Réunion : le candidat divers droite élu
Jean-Luc Poudroux, ancien président du conseil départemental, a totalisé 59,44% des suffrages.@ SEBASTIEN SALOM GOMIS / AFP
Partagez sur :

Le candidat divers droite Jean-Luc Poudroux a été élu député, dimanche au second tour de l’élection législative partielle de la 7ème circonscritption de la Réunion.

Jean-Luc Poudroux (divers droite) a été largement élu dimanche député de la 7ème circonscription de la Réunion, recueillant près de 60% des voix face au centriste Pierrick Robert.

Près de 70% d'abstention. Les 111.889 électeurs de cette circonscription du sud-ouest de l'île étaient appelés aux urnes après l'invalidation de Thierry Robert (MoDem), déclaré inéligible pour trois ans par le conseil constitutionnel pour ne pas avoir payé ses impôts à temps. Comme au premier tour dimanche dernier, le scrutin n'a pas mobilisé l'électorat. Le taux d'abstention, 69,37%, est toutefois un peu plus faible que dimanche dernier (76,85%).

Soutenu par la droite locale, dont Didier Robert, le président de Région (ex LR), Jean-Luc Poudroux, ancien président du conseil départemental, a totalisé 17.228 voix (59,44%). À 68 ans, il renoue avec la vie politique dont il s'était retiré en 2008 après avoir été battu par Thierry Robert aux municipales de Saint-Leu, dont il était alors maire depuis 19 ans. Le nouveau député a annoncé qu'il siégerait sur les bancs de l'opposition à l'Assemblée Nationale.

Un échec pour Thierry Robert. Rassemblant 11.750 suffrages (40,56%), son adversaire, Pierrick Robert, frère du député invalidé, a été battu dans toutes les communes et cantons composant la 7ème circonscription. Au premier comme au second tour, il a même été battu à Saint-Leu, la seule commune de l'île administrée par un maire de La Politique Autrement (LPA, un mouvement centriste fondé par son frère). Thierry Robert, qui fait l'objet de plusieurs procédures judiciaires, a donc échoué dans son pari d'infliger une défaite, par candidats interposés, à Didier Robert. Les deux hommes, sans lien de parenté, sont en opposition frontale depuis plusieurs années. Et la joute électorale qui vient de se terminer a été perçue comme un duel a distance en vue des régionales de 2021.